Ce week-end a de nouveau été marqué par des mobilisations de gilets jaunes à travers la France. Encore une fois, la maison de Brigitte Macron a été prise pour cible.
AFP

Brigitte Macron : sa maison de nouveau ciblée

Il ne fait pas bon mettre en pied dehors pour Brigitte et Emmanuel Macron. Le couple présidentiel continue de cristallier le mécontentement chez bien des gilets jaunes, lesquels se sont de nouveau mobilisés ce week-end pour un acte 9.

Publicité

Cette colère contre le couple présidentiel s’est manifesté contre la propriété de Brigitte Macron au Touquet, rapporte RTL. Dans la journée de samedi, pas moins de 200 gilets jaunes se sont rendus devant cette maison héritée de son père, dont 50 venaient spécialement de Calais.

Au final, quelques échanges de projectiles entre forces de l’ordre et manifestants, deux interpellations, et une manifestation qui s’est dissipée vers 17heures.

Publicité
Publicité

Brigitte Macron : ses proches aussi sont visés

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, les difficultés pour Emmanuel et Brigitte Macron à se déplacer sont allées crescendo. Dans un article daté du 22 décembre, Le Monde   rapportait ainsi que la première dame n’avait pas pu dépasser les limites du périphérique parisien depuis le 1er décembre. Il faisait par ailleurs état des habitudes transformées du couple dans ce contexte de crise.

La colère des gilets jaunes cible Brigitte et Emmanuel Macron, mais également certains de leurs proches. Au début du mois dernier, le neveu de la première dame, patron de la chocolaterie familiale basée à Amiens, a lancé un appel aux gilets jaunes. "Certaines personnes appellent à bloquer la chocolaterie, nous insultent moi et ma famille. D’autres vont encore plus loin en voulant piller ou carrément 'cramer' la chocolaterie. C’était la semaine dernière", disait-il dans Le Parisien. Ses salariés ont également été insultés.