Les données personnelles de 380 000 clients de British Airways auraient été dérobées. La compagnie aérienne a lancé une enquête.
IllustrationCreative Commons

British Airways : vol de données en ligne

La compagnie aérienne British Airways a annoncé, jeudi 6 septembre, avoir été victime d’un piratage informatique. La manœuvre frauduleuse concerne les réservations en lignes faites entre le 21 août et le 5 septembre. La compagnie britannique mène une enquête sur le vol de données de 380 000 cartes de paiement de ses clients, rapporte Le Monde. Les clients concernés risquent l'usurpation de leurs données bancaires.

Dans un communiqué, British Airways a déclaré : "Entre 22h58 (21h58 GMT) le 21 août 2018 et 21h54 le 5 septembre, les données personnelles et financières des clients faisant des réservations sur notre site internet et notre application mobile ont été compromises". Depuis ce constat, la faille informatique a été réparée. Le fonctionnement des réservations en ligne est "revenu à la normale" précise la société britannique.

A lire aussi : Retards, annulations... Quelles sont les compagnies les moins fiables ?

British Airways : victime d’une "activité criminelle"

La compagnie aérienne a indiqué qu’elle allait contacter toutes les personnes concernées. Cependant, dans son communiqué, elle conseille aux "clients qui pensent avoir été affectés par l’incident de contacter leur banque ou l’émetteur de leur carte et de suivre leurs recommandations".

British Airways informe que les données relatives aux passeports des voyageurs n’ont quant à elles pas été compromises. La compagnie prend "très au sérieux" la protection des données personnelles a assuré le directeur général de British Airways, Alex Cruz. Il a également présenté des excuses au nom de la compagnie "pour cette perturbation provoquée par une activité criminelle".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.