Le sapin de Noël, très inflammable, peut rendre la période des fêtes cauchemardesque. Voici les précautions à prendre pour éviter que votre salon prenne feu.

Pour éviter que la période des fêtes se transforme en scène d’horreur, mieux vaut faire attention au sapin de Noël. A travers un communiqué de presse, AngelEye, société qui vend des détecteurs de fumée, met en garde contre les feux de sapins.

A lire aussi - Bûche, sapin, Père Noël... d'où viennent les traditions de Noël ?

L'arbre mythique de la fin d’année est très inflammable, car il n’est pas ignifugé avant d’être commercialisé en France. Il devient surtout dangereux lorsqu'il est déraciné, car il devient de plus en plus sec. Le sapin peut embraser une maison entière en quelques secondes. D’ailleurs, AngelEye a diffusé une vidéo montrant un salon qui prend feu en une minute après l’embrasement d’un sapin de Noël.

Voici quatre recommandations clés pour éviter le désastre :

- AngelEye conseille déjà vivement de faire attention aux sapins artificiels, très à la mode. Ils peuvent être encore plus inflammables que les sapins naturels. L'important, "c'est de vérifier qu'ils ne sont pas fabriqués avec des matériaux inflammables avant de l'acheter", explique le communiqué.

- Quant au sapin naturel, il est également exposé aux risques d'inflammation, surtout s'il est asséché. Il est donc fortement recommandé de veillez à ce que le pied de l'arbre soit toujours humide.

- Autre conseil : ne pas placer son sapin près d'une cheminée, ou de n'importe quel type de chauffage.

- Enfin, il faut toujours garder un oeil sur les guirlandes électriques. Elles sont là pour décorer le sapin, mais sont capables de le brûler. Surtout si elles ne sont pas conformes à la norme NF, ou si elles ne sont pas branchées à une prise adéquate. Les guirlandes électriques peuvent provoquer des surcharges électriques. AngelEye recommande donc aux propriétaires de ne jamais allumer le sapin sans surveillance.

Vidéo sur le même thème : Bricolage : le sapin de Noël écolo

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.