L'annulation de Koh Lanta après une accusation d'agression sexuelle aura de coûteuses conséquences pour TF1 et Adventure Line Production. Planet a demandé l'avis d'un spécialiste.
abacapress

TF1 va perdre beaucoup d’argent

La saison 19 de Koh Lanta vient d’être secouée par de graves accusations. La candidate Candide Renard a accusé un coéquipier, Hervé G. d'agression sexuelle, une nuit alors que les caméras étaient éteintes. Immédiatement la production s’est arrêtée et tout le monde rapatrié en France. La jeune femme de 21 ans a déposé plainte, entraînant une garde à vue puis un interrogatoire de Hervé G. qui dément fermement. Il a par la suite été relâché.

Cette affaire grave, outre être génératrice d’un état de stress important, va entraîner des pertes conséquentes pour TF1. Comme le révèle Le Journal du Dimanche, le coût pourrait atteindre les 20 millions d’euros. Rien de plus normal pour l’un des programmes phares de la chaîne qui rapporte beaucoup en recette publicitaire : entre 1,2 et 2 millions d’euros chaque vendredi soir. Les 5 minutes de pub pouvant engranger jusqu’à 720 000 euros.

Pour Adventure Line Production (ALP), la société qui produit le télé crochet, les sommes d’argent en jeu pourraient également atteindre des sommets D’après Le JDD, "Les contrats d'assurance souscrits par ALP pour les tournages de Koh-Lanta ne couvriraient pas ce type d'événements, des situations inédites que la production de l'émission n'aurait pas imaginées", peut-on lire. Tous les frais entraînés par cette annulation, comme le rapatriement, les contrats en cours, etc. devraient donc être à la charge de la société de production dont la présidente est Alexia Laroche-Joubert. D’autant qu’ALP ne pourra pas vendre à TF1 les épisodes déjà tournés, et pour lesquels elle demande entre 750 000 et 800 000 euros l’unité.

Jeu, série, ou téléfilm : qui va remplacer Koh Lanta ?

L’enjeu pour TF1 est également de trouver un programme capable comme Koh Lanta de faire 37% de part d’audience comme le relève Europe 1. Selon les premières pistes, la chaîne envisagerait de diffuser son programme Ninja Warrior, présenté par Christophe Baugrand et Denis Brogniart, célèbre animateur de Koh Lanta. Seul hic, le jeu ne dure que le temps de cinq épisodes contre les 14 de l’émission des aventuriers.

Pour combler ses neuf soirées, TF1 envisagerait donc de "faire commencer Danse avec les stars un peu plus tôt, ou miser sur des divertissements unitaires, à l'image des Touristes, version safari, une émission produite et présentée par Arthur". Elle pourrait également piocher dans son riche catalogue de séries et téléfilms.

Le volet judiciaire est loin d’être terminé pour Koh Lanta

Au-delà de l’affaire judiciaire qui oppose les deux candidats, TF1 pourrait bien, étant donné les sommes en jeu, se retourner contre la société de production d’Alexia Laroche-Joubert. Comme nous le confie en off un avocat spécialisé ,"TF1 a normalement une garantie selon laquelle elle est censée pouvoir exploiter le programme du producteur", détaille-t-il. ALP pourrait de son côté faire valoir qu’il s’agit d’un cas de force majeure indépendant de sa volonté, mais l’argument aura du mal à tenir selon le spécialiste : "TF1 pourra attaquer par exemple sur la façon dont les candidats ont été sélectionnés".

Si la bataille se fait sur le terrain du choix des candidats, ALP pourrait alors envisager si vraiment elle y tient une procédure particulièrement rare. "La société pourrait se retourner contre un candidat et l’accuser de ne pas avoir respecté les termes du contrat pour le bon déroulé du jeu, un contrat assez classique pour ce genre de production", note-t-il. Cependant un problème se posera rapidement, face aux sommes en jeu, il est peu probable que le candidat soit solvable…

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.