Ce samedi 17 novembre est marqué par la mobilisation des "gilets jaunes". Les participants pourraient se retrouver sous le coup de la loi.
AFP

Gilets jaune : les risques d’une participation au blocage

Le mouvement des gilets jaunes ce 17 novembre a pris de l’ampleur cette semaine avec l'annonce de blocages et d'actions disséminées un peu partout en France. Cette pression sur le gouvernement et la hausse des prix des carburants ne sera pas sans conséquences pour ceux qui descendront dans la rue. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a d’ailleurs prévenu : les autorités interviendront pour enrayer tout "blocage total".

Et pour cause, il est formellement interdit d’entraver la circulation ou de la bloquer. Passer à l’acte fait encourir une peine de deux ans de prison, une amende de 4500 euros et un retrait de permis de conduire. De quoi y réfléchir à deux fois alors que sur les réseaux sociaux les appels aux opérations de blocages des routes, des péages et des ronds-points ont été nombreuses.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.