Un homme de 44 ans a mis en place un statagème qui a fonctionné de longues années : il prétendait être un espion afin de couvrir sa double vie. Sans divorcer, il a réussi à se marier deux fois.

Pendant des années, un homme de 44 ans a entretenu une double vie avec ses deux épouses. Comme le rapporte Le Point, il est aujourd'hui accusé de "bigamie, d'usage de faux documents administratifs, faux et usage de faux en écriture publique et privée ainsi que pour des escroqueries". Il sera prochainement jugé par le tribunal d'Annecy.

Cet informaticien a eu trois enfants avec sa première femme, rencontrée en 2003. Dix ans plus tard, en 2013, il établit un faux acte de divorce qu'il présente à la mairie d'Aix-en-Provence. Cela lui permet de se marier une seconde fois - sans avoir vraiment divorcé - avec une femme rencontrée sur un site de rencontres, en 2011, à Lyon. Celle-ci le pensait divorcé mais l'homme a multiplié les mensonges pour consolider sa double vie. Il faisait croire qu'il travaillait pour la Direction générale de la sécurité extérieur (DGSE) et donc qu'il partait souvent en mission pour ce travail.

Comment a-t-il été démasqué ?

L'été 2015, sa première épouse se rend à la CAF, où un fonctionnaire lui apprend qu'elle a divorcé depuis deux ans, et que la décision a même été rendue par le tribunal d'instance de Marseille, documents à l'appui. C'est là qu'elle découvre des papiers portant le nom d'une autre femme. La première épouse se rend alors à la gendarmerie pour déposer plainte. 

Au-delà du mensonge, c'est aussi une situation financière délicate. L'avocat de la plaignante a notamment expliqué qu'elle "se retrouve dans une situation financière précaire et continue de rembourser un emprunt pour un appartement aujourd'hui invendable. Aucun notaire ne voudra signer un acte de vente pour un bien détenu en partie par un bigame !"  

Publicité
Un fois interrogé, l'homme a reconnu sa double vie et avoir prétendu être agent secret pour entretenir cette double relation. Il a révélé aux autorités avoir falsifié plusieurs papiers afin d'emprunter de l'argent. Fiché Banque de France, il avait quand même réussi à acheter un appartement ainsi que des voitures de luxe.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Infidèle

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité