Son excellence l’ambassadeur de l’Union européenne au Royaume-Uni

« De retour au bon vieux rond-point Schuman, à Bruxelles, après presque neuf ans. Quelle sera la prochaine destination ? » tweetait João Vale de Almeida le 25 novembre dernier. Le haut fonctionnaire revenait dans la capitale européenne après une décennie sur le sol américain, comme ambassadeur de l’UE à Washington puis auprès des Nations Unies, à New York. Il n’aura pas attendu longtemps sa nouvelle affectation : samedi, le Portugais deviendra le premier ambassadeur de l’Union européenne à Londres.

Un rôle historique, le mot n’est pas exagéré. La nuit précédente, en effet, le Royaume-Uni aura, pour de bon, quitté l’Union, après y avoir appartenu pendant quarante-sept ans. Le Brexit est le premier départ d’un Etat membre en soixante-trois ans de construction européenne.

Monsieur l’ambassadeur aura besoin de beaucoup d’habileté pour inventer la nouvelle relation entre l’UE et ce nouveau pays « étranger ». D’autant que le cadre de cette relation ne sera fixé, au mieux, qu’à la fin de l’année, si les négociations entre le gouvernement de Boris Johnson et l’équipe de Michel Barnier représentant les intérêts des...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !