CORONAVIRUS - Depuis quelques jours, Saint-Parize-le-Châtel (Nièvre) attire des milliers des personnes pour une fête clandestine. Un rassemblement pour lequel la préfecture se dit "particulièrement vigilante" pour éviter un nouveau cluster.
Covid-19 : après le concert controversé à Nice, des raves clandestines inquiètent

"Nous avons évidemment à l'esprit, en dehors du secourisme classique dans ce type d'événement, le risque sanitaire et le risque Covid (...) Nous avons monté un protocole sanitaire pour faire en sorte que la manifestation se passe aussi bien que celles qui sont autorisées". Sylvie Houspic, préfète de la Nièvre, a indiqué dimanche soir que les autorités locales étaient mobilisées pour permettre le meilleur déroulement possible du rassemblement. Depuis samedi soir d'importants groupes de personnes, entre 4000 et 5000, affluent dans un pré de Saint-Parize-le-Châtel pour y faire la fête. Les "teufeurs" ont prévu de rester jusqu'à mardi prochain dans la commune proche de Nevers.  D'importantes précautions Le dispositif préfectoral s'appuie sur la distribution de masques (près de 20.000 exemplaires) et de gel hydroalcoolique. Elle est assurée par des agents de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté et des bénévoles de la Croix-Rouge ainsi que des membres de l'association Techno (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !