Malgré l'interdiction prononcée par le préfet de police de Paris, des milliers de manifestants se sont rassemblés devant le tribunal mardi soir. Ils répondaient à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, le jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation. Des manifestations identiques ont été organisées dans d'autres villes.
Adama Traoré : fin de manifestation tendue après un rassemblement à Paris

"Aujourd'hui, ce n'est plus que le combat de la famille Traoré, c'est votre combat à vous tous (...). Aujourd'hui, quand on se bat pour Georges Floyd, on se bat pour Adama Traoré", a lancé Assa Traoré, sœur aînée d'Adama, face à environ 15.000 manifestants qui scandaient "Révolte" ou "Tout le monde déteste la police", a constaté un journaliste de l'AFP. 

Le rassemblement organisé ce mardi en début de soirée devant le tribunal de Paris, dans le 17e arrondissement, s'est déroulé dans le calme jusqu'à sa dispersion dans une ambiance qui s'est tendue aux alentours de 21H. Des feux de mobiliers urbains ont notamment été allumés et des participants ont bloqué le périphérique,  alors que les forces de l'ordre tentaient de faire évacuer les lieux.   Assa Traoré, porte-parole du comité la "Vérité pour Adama" à l'initiative du rassemblement, a dans un premier temps dénoncé un "déni de (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !