Combien touche un(e) retraité(e) en France ? La dernière étude de la Drees apporte de nouveaux éléments sur le sujet, dont certains peuvent sembler très inquiétants… Une portion considérable des assuré(e)s touchant moins de 500 euros par mois.
Istock

Les retraités sont-ils des nantis ? Cela ne semble pas être le sentiment de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), qui vient de publier une nouvelle analyse du niveau de vie des Françaises et des Français qui ont quitté le monde du travail. En 2016, explique l’organisme, les trois quarts d’entre eux percevaient moins de 2067 euros bruts mensuels. Au total, cela représente quelques 13 millions d’assuré(e)s, rappelle le mensuel spécialisé en économie Capital.

En moyenne, le montant de la pension brute touchée par les 17 millions de retraité(e)s habitant l’Hexagone s’élève à 1 472 euros, hors réversion. Un chiffre faible, quoique "en augmentation de plus de 3,3% en quatre ans", précise le journal.

Naturellement, tous les Françaises et les Français ne sont pas logés à la même enseigne. 60% d’entre eux, tous statuts confondus, gagnent moins de 1 500 euros nets mensuels mais ils sont près de 17% à gagner moins de… 500 euros chaque mois. Un ancien fonctionnaire sur cinq doit composer avec ce type de très faible pension, par exemple. Pourtant, il existe des assuré(e)s qui touchent plus de 4 000 euros : c’est le cas pour 1,8% d’entre eux, environ.

Ces retraités qui sont nantis : les anciens salariés du privé plus avantagés que ceux de la fonction publique ?

En pratique, résume Capital, 86,1% des anciens salariés du privé doivent se financer avec une pension inférieure à 2 500 euros, mais ils ne sont que 9,1% à devoir compter sur moins de 500 euros mensuels. En moyennent, ils touchent un peu plus que le reste des retraités, puisque leurs revenus tournent aux alentours de 1 530 euros contre 1 350 ailleurs.

Les anciens agents de la fonction publique, eux, sont 65% à gagner moins de 1 500 euros par mois. C’est plus que le reste des retraités. Leur pension moyenne nette avoisine d’ailleurs les 1 260 euros ce qui est moins élevé que le reste de la population…

Chez les travailleurs et les travailleuses issu(e)s de l’agriculture (1 440 euros en moyenne), les anciens professionnels libéraux (1 360 euros en moyenne), celles et ceux qui furent indépendants (1 380 euros environ), la pension moyenne excède celle du reste de la population des retraités. C’est d’ailleurs parmi les anciennes et les anciens agriculteurs que l’on retrouve la plus forte propension à toucher plus de 4 000 euros (2%).

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.