La défense du couple Fillon est mise à mal par une vidéo de Penelope datant de 2007 dans laquelle elle dit tout le contraire de son mari, à savoir qu'elle n'a "jamais été (son) assistante". 
AFP

Penelope Fillon a-t-elle vraiment travaillé pour son mari en tant qu’attachée parlementaire, ou bien son emploi est-il fictif comme l’assure Le Canard Enchaîné ? Depuis une semaine et à seulement quelques mois de l’élection présidentielle, c’est la question qui taraude les Français. Et alors que les époux Fillon s’évertuent à prouver que cet emploi était bien réel, une interview datant de 2007 vient mettre à mal leur défense.

Un quotidien de mère au foyer

Cette vidéo datant d’il y a dix ans a été exhumée par l’équipe d’Envoyé Spécial qui en a diffusé des extraits dans un reportage exclusif dévoilé jeudi soir. A l’époque où les images ont été enregistrées, François Fillon venait d’être nommé Premier ministre. Aussi, son épouse d’origine galloise avait été interviewée par Kim Willsher, une journaliste du Sunday Telegraph. Leur rencontre avait eu lieu dans un café parisien situé à quelques centaines de mètres de Matignon. Arrivée seule et visiblement détendue, celle que l’on décrit souvent comme réservée s’était alors livrée sans fard. Face à la journaliste, elle avait ainsi évoqué un quotidien qui s’apparentait à celui d’une mère au foyer. "J'ai toujours réussi à mener ma vie de mon côté. J'ai toujours vécu comme n'importe qui d'autre. Bien sûr, il y a toujours les choses horriblement ennuyeuses que vous devez faire, avait confié Penelope Fillon. Mais Paris est une ville merveilleuse pour faire des choses, des expositions. Je me suis inscrite à l'université, en littérature anglaise. Je viens juste de démarrer."

A lire aussi –VIDEO Penelope Fillon émue aux larmes au meeting de son mari

Et celle-ci de poursuivre : "Si je n’avais pas eu mon dernier enfant je serais sûrement allée chercher un travail. Je me suis rendu compte que mes enfants ne me voyaient que comme une mère. Alors, je leur ai dit: 'Vous savez j'ai un diplôme en français, j'ai fait du droit, j'ai passé le concours d'avocat. je ne suis pas si stupide!' Je me suis dit que ça me remettrait au travail, que ça me stimulerait". Problème : si l’on en croit les récents propos de François Fillon, son épouse a travaillé avec lui de 1988 à 1990, puis entre 1998 et 2002, soit au moins cinq années avant que cet entretien ne soit réalisé.

"Je n’ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre-là"

Au cours de son interview accordée au Sunday Telegraph, Penelope Fillon a également tenu d’autres propos qui contredisent les arguments de François Fillon dans l’affaire de son emploi présumé fictif. Alors qu’elle était interrogée sur son rôle dans les affaires politiques de son mari, la Galloise avait répondu tout sourire : "Je l'ai toujours accompagné dans ses campagnes électorales, dans les meetings pour aider. Je glissais des prospectus sous les portes. J’aime bien me mettre au fond de la salle et écouter les commentaires que les gens font sur ce qu’il dit. C'est ce que je faisais quand il était maire de Sablé-sur-Sarthe. J’allais de temps en temps dans les associations de personnes âgées. Rien de plus, rien". Elle avait ensuite poursuivi en synthétisant : "Je n'ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre-là. Je ne m'occupe pas de sa communication". Des propos qui étaient passés inaperçus il y a dix ans et qui ont aujourd’hui une toute autre portée.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : ZapTweets : l'actu vue de Twitter !