Le Front national met en place ce mardi un collectif destiné au monde de la culture dont la secrétaire générale adjointe travaille au ministère de la Culture.

Marine Le Pen souhaite que son parti redore son blason culturel : "C'est l'un des aspects que le Front national entend faire évoluer, dans la lignée des nombreuses mutations qui affectent le parti depuis la prise de contrôle de Marine Le Pen", explique le Figaro.

Selon les informations du Lab d'Europe 1, dans la composition du conseil d'administration du Collectif Culture, Libertés et Créations (Clic) "ne figurent pas de têtes d’affiche mais quelques personnalités du FN, ainsi que d’autres "anonymes" du monde de la Culture qui ne sont pas forcément encartées au FN ou au RBM. Figure également une fonctionnaire du ministère de la Culture, Pauline Decot, qui officie comme secrétaire générale adjointe de ce collectif frontiste". 

Pauline Decot se présente ainsi : "DEA de langue et littérature russe, diplôme supérieur d’art lyrique, conseillère juridique à l’opéra du Rhin, rédacteur au ministère de la Culture, « plume » au ministère de la Culture".

Publicité
Par ailleurs, Le Lab d'Europe 1 a retrouvé une "autre trace" de Pauline Decot. Elle a contribué au numéro de février 2013 du magazine du ministère, Culture et communication, pour lequel elle a écrit plusieurs articles notamment sur "les racines de notre patrimoine musical" ainsi que sur "les archives nationales entre refondation et révolution".

Vidéo sur le même thème :Le Front national à l'école 

mots-clés : Front national, Culture

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité