L'affaire sur le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007 n'en finit jamais. Un cousin de Kadhafi a affirmé dans "L'Express" que l'ex-président aurait profité des largesses du Guide.
©AFPAFP

Ahmed Kadhaf al-Dam, un ancien dignitaire du régime libyen et cousin du colonel Kadhafi, a récemment affirmé à L’Express que Nicolas Sarkozy avait bel et bien reçu un soutien financier du colonel libyen pour sa campagne présidentielle de 2007. Cette charge, qualifiée de "témoignage fantaisiste" par l’entourage de l’ex-chef d’Etat, intervient alors que Nicolas Sarkozy serait sur le point d’annoncer son retour en politique.

A lire aussi : campagne de 2007 : Nicolas Sarkozy inquiété par une nouvelle enquête

Exilé au Caire, Ahmed Kadhaf al-Dam est présenté par L’Express comme l’ancien "diplomate attitré, à la fois conseiller spécial et émissaire particulier" de Kadhafi.

L’homme a évoqué avec les journalistes de l'hebdomadaire un échange qu’il avait eu avec Kadhafi après une visite de Nicolas Sarkozy à Tripoli en 2005, avant qu’il n’entre en campagne : "la Libye, à l'époque, se battait depuis longtemps pour construire une nouvelle entité politique : les 'Etats-Unis d'Afrique'. Muammar m'expliquait que nous ne pourrions jamais construire une puissance africaine autonome si nous n'instaurions pas d'excellentes relations avec la France. Il me disait ceci : ‘nous devons aider Sarkozy à devenir président. Il nous faut un ami à l'Elysée’ ".

A la question de savoir quelle somme exacte aurait été donnée à Nicolas Sarkozy, Il évoque "des dizaines de millions d’euros distribués en plusieurs versements à partir de 2005-2006". Il n'avance cependant aucune preuve formelle. Néanmoins, son témoignage vient s’ajouter aux nombreux autres qui évoquent un tel financement par le régime de Kadhafi.

A lire aussi : campagne de Sarkozy : quand Kadhafi affirmait l’avoir financée

Saïf al-Islam Kadhafi, le fils de l'ex-dirigeant libyen, avait lui déclaré en 2011 sur la chaîne Euronews : "c'est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve".

En 2012, Médiapart avait publié deux documents laissant supposer un versement de 50 millions d’euros par la Libye pour le financement de la campagne de l’ancien président. Nicolas Sarkozy avait alors déposé plainte contre le site d’investigation pour "faux et usage de faux", "recel de faux", et "publication de fausses nouvelles". Ainsi que le relève Marianne, Ahmed Kadhaf al-Dam a également déclaré que ce document était un faux.

En décembre 2012, l'homme d'affaires Ziad Takieddine avait à son tour affirmé détenir des "preuves" du financement.

Alors que Nicolas Sarkozy pourrait annoncer son retour dans l’arène politique dans les jours à venir, cette affaire pourrait perturber ses plans. Toutefois, les proches de Nicolas Sarkozy assurent que ce témoignage n’a "aucune crédibilité".

 > Vidéo sur le même thème : Nicolas Sarkozy visé par une nouvelle enquête sur sa campagne de 2007

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !