Faouzi Lamdaoui est cité à comparaitre pour "abus de bien sociaux" et "faux et usage de faux". Ce dernier est le conseiller de François Hollande à l'égalité des chances.
© AFPAFP

[mise à jour 15h00 : Faouzi Lamdaoui a déposé sa démission a annoncé l'Elysée dans un communiqué]

Nouveau couac pour le gouvernement ? Le conseiller de François Hollande, Faouzi Lamdaoui, doit comparaître au tribunal correctionnel pour "abus de biens sociaux" et "faux et usage de faux" selon une source judiciaire, rapporte ce mercredi 3 décembre l’AFP. Les faits sont antérieurs à sa prise de fonction.

Ceux-ci remontent à 2007-2008. La justice le soupçonne d’avoir perçu une rémunération supérieure à celle déclarée dans le cadre de son activité dans la société de distribution Alpha Distributions (rebaptisée Alpha) dont il était le salarié. Pour les magistrats, l’homme était "officiellement" employé par cette entreprise mais en était le gérant "de fait". L’un de ses frères est également cité à comparaitre dans cette affaire pour avoir détenu en compte sur lequel étaient versés des fonds provenant de Alpha.

Faouzi Lamdaoui est par ailleurs inquiété par une plainte pour "faux et usage de faux" déposée en 2012 par Naïma Belaïd. En cause, l’utilisation illégale de sa signature dans les statuts de l’entreprise Alpha.  

Cette procédure visant un membre du gouvernement succède à celle impliquant Kader Arif, l’ancien secrétaire d’État aux anciens combattants. Ce dernier, soupçonné de favoritisme dans des marchés publics, a démissionné il y a deux semaines.

Voir la vidéo sur ce thème : 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il publie la photo de son cambrioleur et risque la prison !