Le propriétaire du domaine corse où Nicolas Sarkozy et son épouse passeraient actuellement des "vacances de milliardaires" est monté au créneau pour les défendre. Découvrez ce qu’il a dit.

Nicolas Sarkozy s’est-il vraiment offert des vacances de "milliardaire" ? Non, si l’on en croit le propriétaire du domaine corse où lui et son épouse ont choisi de poser leurs valises en août. Ce sont des "affirmations malveillantes et inexactes", a en effet dénoncé Paul Canarelli. "M. Sarkozy et sa famille ont prévu de séjourner à trois personnes dans une bergerie à l'opposé des descriptions des médias ", a-t-il affirmé, précisant qu’ils "bénéficieraient des mêmes attentions et des mêmes conditions que les autres hôtes du domaine".

Des personnalités de gauche au domaineRemonté, le propriétaire de ce domaine agro-touristique situé entre Sartène et Bonifacio a poursuivi en expliquant qu’il lui était "insupportable d'entendre citer le Domaine de Murtoli comme étant un lieu 'bling bling'". "C'est une insulte faite à ce domaine agricole et écologique unique au monde, à la Corse, à notre identité, à nos valeurs", a-t-il déploré. Et Paul Canarelli de souligner que ce domaine "accueille depuis des années (...) une clientèle passionnée, de tous les milieux sociaux, ainsi que des personnalités politiques de tous bords" notamment "certaines hautes personnalités de gauche actuellement en exercice".

Publicité
Des "vacances dans un lieu authentique"Le Corse a par ailleurs insisté sur le fait que l’ex-couple présidentiel a choisi de "passer ses vacances dans un lieu authentique, loin du 'bling bling' et du caractère superficiel de nombreux lieux de villégiatures de l'Hexagone, qui affichent des prix souvent dix fois supérieurs aux tarifs pratiqués à Murtoli". Dans sa dernière édition, le Canard Enchaîné indiquait que Nicolas Sarkozy avait opté pour "une maison prévue pour douze personnes, en bord de mer, la plus chère de Murtoli". Une information démentie par Paul Canarelli, qui n’a cependant pas précisé le coût des vacances de l’ex-chef d’Etat. De son côté, l’hebdomadaire satirique avait rapporté qu’un séjour d’une semaine en août pour 12 personnes dans une bergerie qui dispose d’une piscine, d’un sauna et d’un hammam valait 34 200 euros.

Vidéo sur le même thème : Eté 2013 : les vacances de Hollande à la Lanterne

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité