Les députés de la commission des Lois ont adopté mercredi la nouvelle carte des régions. Proposée par le député Carlos Da Silva, elle associe le Limousin à l'Aquitaine et signe le premier acte de la réforme territoriale.
©Capture écran Twitter

Après le refus du Sénat, vendredi dernier, de la nouvelle carte des régions proposée le 2 juin par L'Elysée, les députés de la commission des Lois de l'Assemblée ont adoptémercredi un nouveau redécoupage. Seule nouveauté, le Limousin sera associée à l’Aquitaine.

• Lire aussi : Réforme territoriale : la forme de l’Aquitaine-Limousin amuse les internautes

La bataille législative ne fait que commencer

La commission des Lois, laquelle valide les textes présentés aux députés et aux sénateurs, a par ailleurs refusé l’ensemble des amendements prévoyant d’autres modifications de la carte. Ainsi la Picardie ne sera pas rattachée au Nord-Pas-de-Calais tout comme la Champagne-Ardenne à la Lorraine ou encore le Poitou-Charentes à l'Aquitaine, et le Pays de la Loire à la Bretagne. Cependant, ces amendements pourront être à nouveau déposés lors du débat de la loi dans l’Hémicycle.

La bataille législative ne fait donc que commencer, à plus forte raison que le texte fera également la navette avec un Sénat d’ores et déjà opposé à la carte actuelle. C’est en effet une alliance UMP, communistes et radicaux de gauche qui a retoqué le texte vendredi dernier. Cette réforme territoriale est d’autant plus un défi politique pour le gouvernement que l’ensemble des élus régionaux souhaitent à tout prix garder leur siège. Au sein de la commission des Lois, "la discussion a en effet ressemblé à un véritable tour de France, chaque député intervenant davantage comme un élu local défendant son territoire plutôt que comme législateur", a ainsi rapporté Le Monde.

La première carte proposée par l'Elysée le 2 juin dernier a fait coulé beaucoup d'encre : 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :