Invité de BFM TV ce jeudi matin, François Bayrou a manifesté sa déception concernant la fusion Aquitaine Poitou-Charentes Limousin. Selon lui, ces trois régions n’auraient pas de cultures communes permettant des les associer.

François Bayrou a toujours du mal à accepter la nouvelle carte des régions adoptée par l’Assemblée nationale ce mercredi. Invité sur le plateau de Bourdin Direct sur BFM TV et RMC ce jeudi, le président du Modem a fait part de sa colère contre le rattachement du Poitou-Charentes et du Limousin à l’Aquitaine.

APOIL, la nouvelle Aquitaine

François Bayrou a tout d’abord fait référence au surnom donné à cette nouvelle entité par les humoristes. "Vous savez que les humoristes disent qu’elle va s’appeler APOIL : ‘A’ comme Aquitaine, ’Poi’ comme Poitou-Charentes, ‘L’ comme limousin. Mais c’est les humoristes et je me garderais bien de répéter à un micro leur choix", a-t-il lâché. Il estime néanmoins que le nom de cette super-région sera "Aquitaine".

Selon le maire de Pau, cette fusion est absurde. "Ça part d’un principe qui est à mes yeux faux, qui est que plus c’est gros et mieux ça marche. Ceci est une absurdité", a-t-il lancé avant de poursuivre : "plus c’est gros, plus vous êtes obligés d’embaucher des fonctionnaires". Il en a profité pour rappeler que le but premier de cette réforme était de régler le problème des départements et des régions, jugé trop onéreux et alambiqué du fait de doublons dans les affectations.

Une réforme incohérente

Autre point négatif selon lui, "cela porte atteinte à quelque chose essentiel dans la décentralisation, qui est le besoin d’identité d’une région", a-t-il soulevé. Pour le centriste, la réforme est "incohérente" car faite sur "un coin de table pour des raisons politiciennes". François Bayrou a ainsi insisté sur le fait que les régions avaient besoin d’une "identité" propre pour avoir une "volonté" et faire preuve de solidité.

Publicité
"Mélanger Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin, cet ensemble qui va faire 1300 kilomètres de frontières ou quelque chose comme ça, qui n’a pas de culture commune, c’est incohérent.", a-t-il conclu.

Vidéo sur le même thème - Bayrou ne veut pas se "soumettre" à Sarkozy 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité