Quel est le salaire des ministres sous Emmanuel Macron ?
Olivier Véran, ministre de la Santé et des Solidarités, vient de dévoiler le montant de son salaire. Sait-on combien touchent ses collègues ?

Être ministre, ça paie bien ? Tout dépend, sans doute, de ce que l’on appelle “bien”. En pratique, rappelait BFMTV lors de la précédente mandature, un nombre conséquent de fonctionnaires gagnent davantage que les membres du gouvernement. 600 d’entre eux, environ, seraient même mieux lotis que le président de la République lui-même. Pour autant, il demeure difficile de dire qu’un ministre ne gagne pas bien sa vie…

Récemment, rappelle Voici, c’est Olivier Véran qui se prêtait au jeu de la transparence sur le stream diffusé par la chaîne Twitch (une plateforme web dédiée à ce type de contenus) de BFMTV. Le ministre de la Santé et des Solidarités, dont le rôle dans la gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 est bien connu des Françaises et des Français, a dévoilé sans pudeur le montant approximatif de ses émoluments. Une somme élevée, certes, mais peut-être moins que celle à laquelle d’aucuns auraient pu penser. Plus de détails dans notre diaporama.

Combien touchent les ministres sous Emmanuel Macron : ces avantages qu’il ne faudrait pas oublier

Pour autant, il importe aussi de garder à l’esprit que les ministres n’ont pas simplement droit à un traitement mensuel. Ils bénéficient aussi d’un certain nombre d’avantages en nature. Ainsi, soulignait le Journal du Net en 2020, ils jouissent tous d’un logement de fonction ou d’une prise en charge par l’Etat d’un appartement d’une surface maximale de 80m². Cependant, chaque enfant à charge ajoute 20m² à cette superficie totale. Sans oublier, bien sûr, un accès gratuit au réseau SNCF, un quota de déplacements aériens ainsi que la traditionnelle voiture de fonction avec chauffeur...

Jean Castex 

1/17
Jean Castex 

En tant que Premier ministre, Jean Castex a droit à un traitement mensuel de 15 203,81 euros bruts. En pratique, cependant, il est possible de cumuler ces émoluments avec la moitié du montant de l’indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. En tout et pour tout, un chef de gouvernement peut donc toucher jusqu'à 18 015,43 euros bruts mensuels, note le Journal du Net. Et ce, sans compter tous les autres avantages auxquels un tel statut ouvre droit...

Jean-Yves Le Drian

2/17
Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves Le Drian est ministre de l’Europe et des Affaires étrangères du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Barbara Pompili

3/17
Barbara Pompili

Barbara Pompili est ministre de la Transition Écologique du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Jean-Michel Blanquer

4/17
Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer est ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Voir la suite du diaporama

Bruno Le Maire

5/17
Bruno Le Maire

Bruno Le Maire est ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Bruno Le Maire fait aussi partie des ministres-auteurs. Ses livres lui rapportent parfois beaucoup. Ainsi, en 2013, il a touché 80 000 euros grâce à eux, indiquait alors L’Express.

Florence Parly

6/17
Florence Parly

Florence Parly est ministre des Armées du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Gérald Darmanin

7/17
Gérald Darmanin

Gérald Darmanin est ministre de l’Intérieur du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Quand il était maire de Tourcoing, Gérald Darmanin avait renoncé à son traitement mensuel de 3 100 euros, informe Capital, pour ne conserver que son salaire de député… de 5 200 euros.

Elisabeth Borne

8/17
Elisabeth Borne

Elisabeth Borne est ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Sébastien Lecornu

9/17
Sébastien Lecornu

Sébastien Lecornu est ministre des Outre-mer du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Jacqueline Gourault

10/17
Jacqueline Gourault

Jacqueline Gourault est ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Eric Dupond-Moretti

11/17
Eric Dupond-Moretti

Eric Dupond-Moretti est garde des Sceaux du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Il est, au demeurant, l’un des ministres les plus riches du gouvernement, indique Le Parisien.

Roselyne Bachelot

12/17
Roselyne Bachelot

Roselyne Bachelot est ministre de la Culture du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Olivier Véran

13/17
Olivier Véran

Olivier Véran est ministre de la Santé et des Solidarités du gouvernement composé par Jean Castex. Acteur essentiel - à défaut d’être principal - de la lutte contre le coronavirus Covid-19, il a récemment dévoilé le montant de ses indemnités dans la presse.

"Alors tout déduit, je crois que je suis à 6 500 euros nets par mois. Pour ne pas dire de bêtise, oui je dois être entre 6 500 et 7 000. Après, il faut que j'enlève mon appartement de fonction, car j'ai un appartement de fonction dont je paye le loyer et la taxe d'habitation", a déclaré l’ancien praticien sur la chaîne Twitch (une plateforme de streaming en ligne) de BFMTV, ainsi que le rappelle Voici.

Annick Girardin

14/17
Annick Girardin

Annick Girardin est ministre de la Mer du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Frédérique Vidal

15/17
Frédérique Vidal

Frédérique Vidal est ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Julien Denormandie

16/17
Julien Denormandie

Julien Denormandie est ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, il a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.

Amélie de Montchalin

17/17
Amélie de Montchalin

Amélie de Montchalin est ministre de la Transformation et de la Fonction publiques du gouvernement composé par Jean Castex. A ce titre, elle a droit à un traitement mensuel de 10 135,87 euros bruts par mois, rapporte le Journal du Net, lequel peut-être majoré à 12 947, 49 euros bruts s’il perçoit aussi une indemnité parlementaire dûe au titre d’un mandat local. 

Dans le détail, ce traitement mensuel comprend trois indemnités. L’indemnité de base, chiffrée à 7 872,52 euros mensuels, à laquelle s’ajoute une indemnité de fonction non imposable de 2 027,17 euros et une indemnité de résidence de 236,18 euros.