Les sénateurs sont âgés et ce n’est pas qu'une idée reçue. La moyenne d'âge est 48 ans pour les députés contre 61 ans au Palais du Luxembourg, mais pourquoi une telle différence ?

Oui, les sénateurs sont nos élus les plus anciens. Agés en moyenne de 61 ans et 9 mois, ces derniers sont beaucoup plus vieux que les maires, 56 ans et dix mois en moyenne, et les députés, 48 ans et huit mois en moyenne, indique 20 minutes, mais pourquoi un tel écart ?

Tout d'abord, il semblerait que le Sénat actuel ait reçu en héritage le conservatisme qui le caractérisait au moment de sa création en 1795, sous la Révolution française. Et pour cause, la Chambre haute du Parlement a d’abord été baptisée d’un nom plus qu’équivoque : "Le Conseil des Anciens". "Généralement, la Chambre est l’héritière des chambres aristocratiques. En France, le Sénat est un des éléments du compromis effectué après la Révolution pour intégrer les monarchistes. Les nobles ont petit à petit disparu au profit des notables locaux", indique Luc Roban, directeur de recherches au CNRS et chercheur au Cevipof, à 20 minutes.

"Le Sénat est donc considéré comme le gardien d’une certaine sagesse politique, d’une certaine modération et aussi d’une forme de conservatisme, avec cette idée que l’expérience vient avec l’âge", précise-t-il. 

A lire aussi : Pour Gérard Longuet, les sénateurs sont "mal payés"

Un mode de scrutin déterminant

Publicité
Le mode de scrutin des élections sénatoriales (le suffrage universel indirect) est également un facteur déterminant de l’âge des parlementaires. En effet, ces derniers sont élus pour 6 ans par les grands électeurs de leur circonscription. Ces derniers sont des élus locaux comptant une grande majorité de conseillers municipaux (95% des électeurs). De ce fait, il est impératif que le candidat soit implanté depuis un certain temps dans sa circonscription et connaisse parfaitement les rouages de celle-ci. Dans cette configuration, l'âge est donc un critère de crédibilité.

"Il y a donc une prime à l’expérience et à l’ancrage local, à l’enracinement dans un territoire. Il faut souvent avoir fait ses preuves en tant qu’élu, avoir une légitimité de notable. Travailler son réseau prend forcément du temps", détaille le politologue Olivier Rouquan. De plus, il faut avoir minimum 24 ans (30 ans jusqu’en 2011) pour être élu sénateur. Contrairement à ces derniers, les députés peuvent siéger à l'Assemblée nationale dès l’âge de 18 ans.

Néanmoins, comme le précise le politologue, "l’âge moyen des sénateurs diminue au fil des élections, notamment après la décision de renouveler le Sénat par moitié tous les trois ans". Ainsi, avant le renouvellement de la chambre en 2014, les sénateurs étaient âgés de 66 ans en moyenne. Cette année, l'âge moyen des candidats est de 54 ans et 1 mois.

Les élections auront lieu le dimanche 24 septembre. 

Vidéo sur le même thème : Ambition, concentration, action... Au Sénat on ne s'ennuie pas


mots-clés : Sénat, Vieux, Pourquoi, Parlement

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité