Patrick Balkany, Nicolas Sarkozy… Parfois les politiques décident eux-mêmes d'augmenter leur salaire. Et ce n'est pas sans créer quelques remous…
AFP

Patrick Balkany : compense le non-cumul des mandats

Patrick Balkany vient une nouvelle fois de faire parler de son rapport à l’argent. Le maire Les Républicains de Levallois-Perret  a récemment fait voter par son conseil municipal une augmentation de son salaire. 

Le Parisien a ainsi dévoilé que lors du conseil du 26 septembre dernier, Patrick Balkany s’est augmenté de 56% afin de compenser la perte de son salaire de député (5600 euros) occasionné par la loi sur le non-cumul des mandats.

Publicité
Publicité

Pour comprendre, il faut remonter à 2014, à l’époque où le plafonnement des rémunérations d’élus est en place, il cumule les casquettes de maire de Levallois et de député des Hauts-de-Seine. Ses indemnités totales sont alors limitées à 8272 euros. Quand la loi sur le non-cumul des mandats est voté, Patrick Balkany ne touche plus ‘’que’’ 3075 euros bruts. Or dans une agglomération de la taille de Levallois, l’édile peut toucher maximum 4257 euros. Un salaire qu’atteint désormais le maire et qui a eu un impact sur d’autres…  Alors qu’en 2014, il avait décidé de verser ses 1000 euros en moins à ses adjoints, il les a récupérés ! Cela représente environ 76 euros pour chacun de ses 13 adjoints.