Alors que l'américaine Sarah Palin a comparé Marion Maréchal-Le Pen à la sainte catholique, découvrez pourquoi le Front national en a fait sa figure historique de référence.
AFP

Marine Le Pen ou Marion Maréchal-Le Pen, des Jeanne d’Arc du XXIe siècle ? Après Brigitte Bardot comparant la présidente du Front national à la sainte catholique, "je souhaite qu'elle sauve la France, elle est la Jeanne d'Arc du XXIe siècle !", déclarait-elle en 2014, c’est au tour de Sarah Palin, l’ancienne figure du Tea Party, de faire de sa nièce la nouvelle Jeanne d’Arc des temps modernes.

A lire aussi - Pour Brigitte Bardot, Marine Le Pen est "la Jeanne d’Arc du XXIè siècle"

Une imposante statue trône au siège du FN

Pourquoi une telle comparaison ? Parce que depuis des années, le Front national a fait de la sainte catholique, qui a engagé la bataille contre les Anglais pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453), son égérie. Preuve de son importance, une statue quasiment grandeur nature de Jeanne d’Arc trône devant le siège du FN à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Chaque 1 er mai, le parti frontiste défile en l’honneur de Jeanne d’Arc à Paris, en déposant des gerbes au pied de sa statue équestre dorée, rue de Rivoli, à quelques encablures du Louvre. Lors du dernier défilé, Jean-Marie Le Pen en a même appelé à la combattante catholique, en criant au pied de sa statue un tonitruant : "Jeanne ! Au secours !" Et last but not least, Jeanne a servi de nom pour le micro-parti de Marine Le Pen qui sert à financer le FN.

Un parallèle entre les deux époques

Le Front national célèbre Jeanne d’Arc au moins depuis les années 1980, époque où le parti se fait de plus en plus visible et victorieux. Pour le Front national, qui agglomère à ses débuts des groupuscules d’extrême droite, la figure de Jeanne d’Arc permet de réunir au tour d’un même personnage historique incontestée, toutes les mouvances : nationalistes, royalistes, anarchistes de droite. C’est d’ailleurs l’Action française de Charles Maurras qui a commencé à associé la Pucelle d’Orléans au royaume de France.

Mais Jeanne d’Arc est aussi une fervente catholique, devenue même une sainte au début du XXe siècle, permettant au FN de rappeler les racines chrétiennes de la France. La Pucelle d’Orléans est aussi une guerrière, une combattante qui, d’humble paysanne, a réussi à mener une arme à des victoires, et surtout a permis de repousser l’envahisseur anglais du royaume de France. Une analogie peut être faite avec le Jean-Marie Le Pen combatif pour mener son parti à la victoire et l’envahisseur symbolisé par l’immigration.

D’ailleurs, d’un point du vue historique, le parti frontiste n’hésite pas à faire le parallèle entre la situation de la France de l’époque, où le pays fut vendu par les élites françaises (Bourguignons) stipendiées par les Anglais, et la critique des élites actuelles, accusées par le parti de trahir les intérêts de la France.

Vidéo sur le même thème : Elle lui "rappelle" Jeanne d'Arc : Sarah Palin déclare sa flamme à Marion Maréchal-Le Pen

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France