Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet ont partagé les bancs du gouvernement, avant que les liens ne se distendent. Les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme reviennent sur cette inimitié dans leur dernier livre.
"Tu peux crever" : cette figure de la droite que Rachida Dati déteste au plus haut pointAFP

Leur rivalité remonterait désormais à plusieurs années. Pourtant, les relations n'ont pas toujours été aussi tendues entre ces deux figures de la droite parisienne. D'un côté Rachida Dati, garde des Sceaux sous la présidence de Nicolas Sarkozy, de l'autre Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM), ministre de l'Écologie entre novembre 2010 et février 2012.

En 2007, alors que Rachida s'empare du ministère de la Justice, NKM occupe le poste de secrétaire d'Etat chargé de l'Écologie. Le courant passe bien entre elles. L'hebdomadaire Le Point rapporte notamment ces paroles de la jeune garde des Sceaux sur sa nouvelle amie : "J'adore cette fille". 

Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet : de l'amitiée à la rivalité

L'Opinion se souvient de son côté d'un "pacte" conclu entre les deux femmes, un G2, constitué pour faire face à un "G7", composé de sept ministres très proches de Nicolas Sarkozy. Au fil des années et des remaniements gouvernementaux, cette belle amitié va cependant faner peu à peu. 

En juillet 2009, l'idylle de Rachida Dati à la place Beauvau prend fin. Direction le Parlement Européen de Strasbourg, pour y prendre la fonction de députée européenne. Les liens avec Nicolas Sarkozy se défont peu à peu. 

Dans le même temps Nathalie Kosciusko-Morizet connaît, elle, des jours bien plus heureux. Son influence va grandissante. Fin 2010, l'ex-maire de Longjumeau (Essonne) s'empare du ministère de l'Ecologie. Signe de son influence grandissante à droite, Nicolas Sarkozy la désigne comme sa porte-parole pour la course à la présidentielle de 2012. En 2007, ce même poste avait été confié à … Rachida Dati, rappelle L'Express. L'élève aurait-elle dépassé le maître ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.