Souvent sur le terrain depuis plusieurs semaines, le président François Hollande a assuré vendredi ne pas être dans "une course" pour la présidentielle de 2017. 

2017, il n'y pense pas encore. C'est ce qu'assure François Hollande, qui a déclaré vendredi ne pas être dans "une course", qui selon lui "n'aurait aucun sens", pour la présidentielle qui aura lieu dans deux ans. 

"Je fais ce que j'ai à faire, je ne suis pas dans un déplacement frénétique", a-t-il déclaré aux journalistes lors d'un déplacement à Angers. Des propos qui interviennent alors que les déplacements du chef de l'Etat dans l'Hexagone se multiplient en ce moment. 

 "Je dis qu'il faut accélérer" 

"G7 lundi en Bavière, visite à Tulle mardi, sommet européen UE-Amérique latine mercredi à Bruxelles, intervention à l'Organisation internationale jeudi à Genève, le chef de l'État terminera la semaine sur les chapeaux de roue, en se rendant samedi aux 24 Heures du Mans, puis dimanche au salon Vinexpo de Bordeaux", rappelle LePoint.fr.

Publicité
Des déplacements qui n'auraient pourtant rien à voir avec une possible candidature à son poste en 2017. "Depuis le début de mon quinquennat je dis qu'il faut accélérer (...) parce qu'il y a des urgences qui sont maintenant insupportable, la première étant bien sûr la lutte contre le chômage", a-t-il expliqué. Et d'ajouter : "J'ai fait trois ans à la tête du pays. Il reste deux ans pour que mon mandat puisse aboutir à présenter un bilan devant les Français". 

En vidéo sur le même thème : 2017 ? "François Hollande est tout entier concentré à sa tâche" 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité