En tant que chef de l'opposition, la députée UMP de l'Essonne a assisté lundi au premier Conseil de Paris. Au cours de cette réunion, elle s'est mélangée les pinceaux à propos de la désignation des conseillers de Paris siégeant dans les conseils d'école.

© AFP

Ancienne candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet semble pourtant avoir une méconnsaissance profonde de la capitale. La semaine dernière, elle s'était déjà trompée sur la durée du mandat de maire de son ex-rivale : "C'est du jamais vu, une priorité du quinquennat qui soit présentée sur quatre pages". L'ex-maire de Longjumeau (Essonne) a récidivé lundi, lors du premier Conseil de Paris.

Lire aussi : Quand NKM, ex-candidate à la mairie de Paris, se trompe sur la durée du mandat de maire

NKM confond conseils d'administration et conseils d'école

Publicité
C'est Le Lab Europe 1 qui a brièvement évoqué sa première intervention lors de cette assemblée. Voulant sans doute rappeler le règlement à la majorité, NKM a fait part de son étonnement concernant l'absence de membres des conseils d'école. Mao Périnou, adjoint à la Maire du Paris en charge de la proprété, s'est alors chargé de répondre à la chef de l'opposition. "Vous confondez les conseils d’administration des collèges et les conseils d’école. Pour les conseils d’école, ça se fait dans les mairies d’arrondissement", lui a-t-il lancé.

Une entrée ratée pour NKM pour sa première intervention en tant que chef de l'opposition.

Vidéo : NKM et le prix du ticket de métro parisien

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité