Collomb, Darmanin... : ces ministres qui ne respectent pas les consignes de l'Elysée© AFPAFP
En dépit de la volonté de l'exécutif de ne pas voir de ministres à la tête d'un exécutif local, plusieurs membres du gouvernement sont dans cette situation.

Gérard Collomb

 © AFP

Publicité
Publicité

Le 17 mai dernier, l'Elysée a édicté une règle : les membres du gouvernement avaient "un mois" pour quitter tout mandat exécutif local. Les premiers à l'avoir fait sont le Premier ministre lui-même, Edouard Philippe, désormais ex-maire du Havre, et Jean-Yves Le Drian, qui a quitté la présidence de la Région Bretagne le 2 juin. 

Mais il en est d'autres qui ne sont toujours pas rentrés dans le rang, tel Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, qui cumule ses mandats de sénateur du Rhône et de maire et président de la métropole de Lyon. Celui-ci aurait prévu de démissionner de ses mandats en juillet. Mais selon Le Figaro, il devrait rester conseiller municipal de Lyon.