Sous la Vème République, plusieurs politiques ont été condamnés à de la prison ferme. Pourtant, ils n'ont pas tous purgé leur peine derrière les barreaux…
AFP

Ces politiques condamnés à de la prison qui n’ont pas été incarcérés : Jérôme Cahuzac

Ministre du Budget sous François Hollande, Jérôme Cahuzac a été condamné en appel en mai 2018 à quatre années de prison, dont deux avec sursis, ainsi que 300 000 euros d’amende. Il a donc été reconnu coupable de fraude fiscale et de blanchiment d’argent entre 2009 et 2012, rappelle Le Figaro.

Publicité

A lire aussi : Ces politiques qui ont peur des Français

Publicité

Tout aussi sévère que puisse sembler cette peine de prison, en apparence plus fortes que celle prononcée en première instance où Jérôme Cahuzac avait écopé de trois ans ferme, c’est elle qui lui a permis d’éviter l’incarcération. En effet, l‘ancien socialiste devrait obtenir un aménagement de sa sentence, sous réserve de porter un bracelet électronique et avec l’obligation de rester de ne pas quitter son domicile.

Dans l’attente de la décision, il était parti à exercer la médecine à Camopi, en Guyane, rappelle La Dépêche. Depuis, il souhaitait redevenir médecin et pratiquer en Corse, dans le village de Pianottoli-Caldarello où il habite. Toutefois, face au scandale provoqué par sa décision, il a renoncé à sa profession.