François Bayrou, Marielle de Sarnez, Sylvie Goulard et Richard Ferrand. Ils sont restés un peu plus d'un mois en poste. Découvrez le montant des indemnités qu'ils vont toucher en tant qu'anciens ministres de la République.
AFP

Vont-ils toucher une retraite de ministres ? Suite au départ de François Bayrou, Marielle de Sarnez, Sylvie Goulard et Richard Ferrand, beaucoup d’internautes se sont demandé ce qu’ils allaient toucher. Et surtout, si leur passage éphémère dans les hautes sphères de la République allait leur ouvrir le droit à une retraite de ministre et aussi, à d’autres indemnités.

A lire aussi –PHOTOS La composition du gouvernement Edouard Philippe II

Trois mois d 'indemnités quelle que soit la durée du mandat

Tout d’abord, il convient de rappeler que, contrairement à une idée reçue qui perdure, il n’existe pas de retraite pour les ministres. Cette première hypothèse est donc écartée. En revanche, la loi prévoit bel et bien une compensation financière pour les anciens membres du gouvernement et ce, quelle que soit la durée de leur mandat. Celle-ci correspond au montant de la rémunération qu’ils percevaient lorsqu’ils étaient en poste, à savoir 9 940 euros bruts mensuels, et peut être verser pendant au maximum trois mois. Soit un montant total de 29 820 euros bruts. Toutefois, il ne suffit pas d’avoir été aux commandes d’un ministère pour y avoir droit. Il faut également que l’ancien ministre soit en règle auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique concernant sa déclaration de patrimoine, et aussi qu’il n’ait pas repris d’activité rémunérée après son départ du gouvernement. Un dernier point qui réduit l’accès à l’indemnité prévue.

En effet, et dans le cas présent, Marielle de Sarnez et Richard Ferrand ne pourront pas percevoir l’indemnité prévue car ils ont tous les deux été élus députés à l’issue des élections législatives. C’est également le cas de François Bayrou qui a l’intention de continuer à exercer son mandat de maire de Pau. La question se pose cependant pour Sylvie Goulard qui n’avait pas d’autres mandats en cours et dont les intentions restent encore floues.

En vidéo - Le discours de François Bayrou lors de sa passation de pouvoirs à Nicole Belloubet

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.