Ecouter l'article :

Des vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Un détail a fait réagir les internautes.
Affaire Griveaux : ce qui a fait réagir les internautesAFP

Le scandale a secoué la macronie. Benjamin Griveaux, candidat La République en marche pour la mairie de Paris, a pris tout le monde de court en retirant sa candidature vendredi 14 février, à un mois des élections municipales. La raison ? La publication sur Internet de vidéos intimes dont il serait l’auteur et qui aurait été envoyée à une jeune femme au printemps 2018. Tout a commencé le soir du jeudi 13 février, alors que l’adresse d’un site internet commence à être partagée sur Twitter. Les auteurs affirment y dévoiler des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, mais on ne voit pas le visage de l’homme. Comment justifient-ils son identité ? Selon eux, par un grain de beauté visible sur sa main gauche. Ce détail a grandement fait réagir ceux qui ont consulté les vidéos, avant que le site ne soit supprimé.

Une tâche foncée sur la main

Sur Twitter, beaucoup d’internautes n’ont pas hésité à faire des captures d’écran de la vidéo et à les comparer avec des photos de Benjamin Griveaux, sur laquelle sa main gauche est visible. L’ancien candidat aux élections municipales a effectivement un grain de beauté près du pouce de sa main gauche. La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux permet de voir, très rapidement, une tâche foncée sur la main gauche de celui qui en est l’auteur. Pour certains, il n’y a pas de doute possible, c’est la preuve que l’auteur de ces vidéos est bien Benjamin Griveaux. D’autres affirment que ce n’est pas si simple, car une autre personne aurait très bien pu le reproduire sur sa main, à l’aide d’un stylo. "Il est bien connu que seul Griveaux a un grain de beauté sur la main", explique sur Twitter un internaute peu convaincu par la théorie.

Benjamin Griveaux n’a pas pris la parole depuis l’annonce du retrait de sa candidature. Devant la presse, il a expliqué vouloir avant tout "protéger" sa famille. Il a porté plainte samedi après-midi pour "atteinte à l’intimité de la vie privée". Le parquet de Paris a, depuis, ouvert deux informations judiciaires distinctes. La première pour les chefs "d’atteinte à l’intimité de la vie privée par enregistrement ou transmission de l’image d’une personne présentant un caractère sexuel" et la deuxième "de diffusion sans l’accord de la personne d’un enregistrement portant sur des paroles ou des images à caractère sexuel et obtenues avec son consentement ou par elle-même". Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont été placés sous contrôle judiciaire. La deuxième information judiciaire a été ouverte contre l’activiste russe du chef de "violences avec arme et sous l’emprise de l’ivresse ayant entraîné une incapacité inférieur à 8 jours".

Vidéo : Anne Hidalgo : un nouveau scandale ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.