Le président de la République pourrait mettre sa réforme des retraites au placard en raison de la crise sanitaire. Mais ce n'est pas le seul projet de loi qui pourrait disparaître...
A part la réformes des retraites, quelles sont les lois qu'Emmanuel Macron pourrait abandonner ?AFP

Elle a résisté à tout. Aux incertitudes de l'exécutif, à la colère de la rue et des manifestants, aux fortes grèves qui ont paralysé plus d'un mois durant le pays. Pour autant, la réforme des retraites risque bien d'être finalement oubliée. C'est que le chef de l’État lui même entend profiter de la crise sanitaire pour se défaire de l'une des images qui lui colle le plus à la peau : celle de président des riches. C'est pourquoi, au terme de l'épidémie – sinon pendant – elle pourrait être mise de côté ainsi que l'a expliqué Le Parisien.

Pour autant, c'est loin d'être le seul enjeu, souligne un "historique du mouvement". "Il faut qu'on sorte de tout ça avec un énorme programme, pour ne pas laisser la place aux populistes", explique-t-il. Et lui de pointer l'un des éléments les plus fondamentaux sur lesquels se positionner : "la reprise du combat contre les inégalités". Ce qui implique mécaniquement d'oublier certains projets de lois en cours...

Vers une deuxième partie de quinquennat plus social ?

D'autres réformes sociales pourraient en effet être revues ou au moins repoussées, rapporte Challenges. C'est le cas notamment du mode de calcul de l'indemnité chômage, qui aurait dû changer au 1er avril 2020. Leur mise en application, qui devait permettre à l'Etat de récupérer quelques 3,4 milliards d'euros au détriment des assurés, a été reportée de plusieurs mois. Il en va de même pour l'entrée en vigueur du nouveau modèle de dégressivité pour les cadres percevant plus de 4500 euros bruts par mois.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.