Notre espérance de vie s'allonge, mais les risques de perdre notre autonomie augmentent eux aussi. Les contrats "assurance dépendance" qui répondent à cette préoccupation fleurissent chez de nombreux assureurs aujourd'hui. Sont-ils intéressants ? Peut-on miser dessus ? Découverte. 

1 – Comment ça marche ?

Que couvre-t-elle : l'assurance dépendance offre une protection financière sous forme de rentes mensuelles aux personnes qui perdent avec l'âge leur autonomie et doivent faire face à des dépenses supplémentaires (aide à domicile, maison de retraite...).

Combien ça coûte : tout dépend des garanties souscrites. Plus l'assureur couvre de risques, plus le contrat sera à un prix élevé. L'âge au moment de la souscription et la rente que vous souhaitez recevoir influencent également le montant des cotisations (entre 30 et 80 euros/mois bien souvent).

Ce n'est pas un produit d'épargne : ne vous y trompez pas. Ce sont en principe des contrats dits "à fonds perdus". Autrement dit, si vous vivez très bien jusqu'à la fin de votre vie, sans souci de dépendance, vous aurez cotisé pour rien pendant des années. Les cotisations seront perdues pour les héritiers, sauf si vous avez un contrat avec une épargne attenante.

Sachez-le : votre complémentaire santé peut avoir inclus une garantie dépendance dans le contrat que vous avez signé. Renseignez-vous. De nombreuses complémentaires santé comprennent aujourd'hui une garantie dépendance. Mais il ne s'agit que d'une clause secondaire et le montant de la rente est souvent faible.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.