Investir dans l’art est une bonne alternative aux marchés boursiers et permet de diversifier ses placements. Les gains peuvent être attractifs à condition d’investir dans les bonnes œuvres au bon moment. Comment investir dans l’art lorsqu’on est néophyte ?

Acheter une œuvre authentiqueDans l’art, on ne s’improvise pas acheteur du jour au lendemain. Pour investir dans l’art, vous devez vous rendre dans des salles de vente reconnues ou encore sur des sites internet spécialisés comme DrouotLive et Art Up Déco. Vous pourrez ainsi vous familiariser avec le jargon du secteur, vous faire des contacts et identifier les œuvres qui ont un certificat d’authenticité.

Publicité
Publicité

Pour investir dans l’art, comptez au minimum 3000 euros. En dessous de ce montant, cela signifie que l’artiste est peu connu et que ses œuvres se vendront moins. Miser sur des œuvres d’artistes internationaux est un gage de sécurité. C’est la garantie de faire un investissement rentable.

La fiscalitéLes œuvres d’art, de collection et d’antiquité sont soumises à des conditions particulières. Les plus riches investissent de plus en plus dans l’art car ce patrimoine est exonéré de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune). Les frais de successions peuvent aussi être nuls dans certaines conditions. Dans le cadre d’une vente, l’imposition sur les plus values s’élève à 19%.