L'association de consommateurs pointe du doigt l'opacité de plusieurs complémentaires santé quant au taux de redistribution. Découvrez lesquelles.
Mutuelle : l'UFC-Que Choisir dénonce 5 organismes qui ne respectent pas la nouvelle réglementationIllustrationIstock

Il y a quelques mois, l'UFC-Que Choisir  luttait pour que les complémentaires santé publient en toute transparence leur taux de redistribution. L'association définit ce taux comme "le ratio entre le montant des prestations versées et le montant des cotisations collectées, hors taxes, par l'organisme assureur". Après avoir obtenu gain de cause, l'UFC-Que Choisir regrette que quelques mutuelles fassent preuve d'encore trop d'opacité. 

L'organisme a étudié les 29 complémentaires santé les plus importantes du marché. Révélation : pour obtenir un devis, cinq d'entre elles exigent de prendre contact avec un commercial ou ne proposent tout simplement pas de devis sur support durable. L'association a constaté que dans 21% des cas, les taux de redistribution étaient dissimulés ou non écrits de manière "lisible, claire et intelligible". Parmi les devis obtenus, l'UFC-Que Choisir note également que cinq mutuelles n'indiquent tout simplement pas leur taux de redistribution, ce qui est contraire à la nouvelle réglementation. Quels sont les organismes assureurs concernés ? 

Quelles sont les mutuelles pointées du doigt par l'UFC-Que Choisir

Les complémentaires santé concernées sont les suivantes : 

  • Crédit Agricole
  • GMF
  • Malakoff Humanis
  • Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des professionnels de la santé et du social (MNH)
  • Mutuelle nationale territoriale (MNT)

Dans son communiqué, l'UFC-Que Choisir met en demeure ces cinq organismes "de se conformer à l'arrêté du 6 mai 2020 en indiquant les ratios de redistribution et de frais de gestion sur tous les devis ou propositions remis aux potentiels futurs assurés". L'association annonce saisir l'Autorité de contrôle prudentiel (ACPR) pour que des contrôles soient effectués. Elle demande également au Ministre des Solidarités et de la Santé d'imposer la publication du taux de redistribution sur le site internet des mutuelles. 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.