L'Ouest de la Belle Province, à l'abri des sentiers battus, est un véritable trésor caché. Des Laurentides à l'Outaouais en passant par l'Abitibi-Témiscamingue, Planet.fr vous fait découvrir cette partie du monde.

La route des explorateurs, c'est la découverte de trois régions à la beauté exceptionnelle et au caractère bien affirmé. Les traverser c'est entrer de plein pied dans l'Histoire et la culture des premiers peuples, c'est aussi recevoir la chaleur des Québecois, partager leur convivialité et leur appétit pour les bonnes choses. C'est enfin partager le respect profond pour la nature et les animaux. La route des explorateurs, c'est avant tout une grande aventure humaine.

L'Abitibi – Témiscamingue :

Commençons ce voyage à la frontière avec l'Ontario anglophone, dans une région qui révèle les couleurs des saisons. L'automne, la forêt boréale inonde le paysage d'arbres aux dégradés de jaune, rouge, et marron, comme si Isaac Levitan était passé par là avec son pinceau. L'hiver, le manteau neigeux recouvre les sous-bois d'un blanc éclatant. Le printemps et l'été font renaître un vert mordant, vif, conquérant.

©

Si la nature est belle en Abitibi-Témiscamingue, notamment si l'on se promène du côté du Parc national d'Aiguebelle, les Hommes y sont bons. Mieux, ils sont chaleureux, passionnés et vous parlent comme à un ami avec le désir profond de transmettre leur amour de leur région. Ce fut le cas du directeur de la Cité de l'or, visite incontournable pour bien comprendre l'importance de ce métal précieux qui fut à la fois à l'origine d'une ruée incroyable vers l'ouest, et en même temps créateur d'une ville, Val-d'Or, où tous les plaisirs étaient permis. Pour poursuivre la visite, il faut se rendre au village minier de Bourlamaque, beaucoup plus confortable que les corons du nord de la France.

Ceux dont on parle beaucoup aujourd'hui en Abitibi, ce sont les premiers peuples. Les Indiens, comme on a la mauvaise habitude de dire en France. Il faut savoir qu'il existe 11 peuples autochtones que l'on nomme les premières nations. Les Anishinaabe sont très présents sur ce territoire. Au centre culturel Kinawit, il est possible de plonger dans leur culture en empruntant des sentiers témoins de leur présence millénaire. Vous apprendrez avec eux à reconnaître certaines plantes médicinales, à fabriquer des objets artisanaux et vous pourrez aussi dormir dans d'authentiques tipis.

Publicité
On termine la balade en Abitibi au refuge Pageau, où des animaux sauvages, souvent blessés ou abandonnés, sont soignés par une équipe de professionnels. S'y rendre permet de découvrir la faune locale.

Hébergement : Hôtel Continental, Val-d'OrBar-bistro : L'entracte, Val-d'OrMicrobrasserie : Le Prospeceteur, Val-d'Or

mots-clés : Canada, Québec, Découverte

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité