Le ramonage d'une cheminée n'est pas seulement une procédure d'entretien, c'est aussi une opération obligatoire. Un guide pour s'y retrouver.
IllustrationIstock

Tout ce qu’il faut savoir sur le ramonage : les obligations sanitaire à respecter

Pour les propriétaires comme pour les locataires de logements avec une cheminée, le ramonage est exigé par arrêté préfectoral ou municipal dans le cadre du règlement sanitaire.

Au minimum, un ramonage annuel est imposé. Cependant, de nombreuses communes demandent un entretien supplémentaire à la mi-saison. Vous pouvez vous renseigner sur la réglementation en vigueur auprès de votre mairie.

Dans le cadre d’une copropriété, le ramonage des installations collectives de chauffage doit être réalisé régulièrement, à la charge du syndic. Il est d’ailleurs possible que les feux de cheminée soient interdits dans les parties privatives. N’hésitez pas à vous renseigner afin d’éviter les sanctions.

A lire aussi :  5 bonnes raisons d’entretenir sa chaudière

Trouvez la meilleure assurance pour votre animal de compagnie (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.