Motus est l'un des jeux cultes de France 2. Découvrez cinq choses que vous ignorez peut-être sur le programme animé par Thierry Beccaro.
© France 2

Motus est l'adaptation d'un format américain

Inspiré du jeu de société Mastermind et du bingo, Motus continue de passionner les téléspectateurs de France 2 depuis son lancement le 25 juin 1990 sur Antenne 2. Les règles du jeu ?  Deux équipes de deux candidats s’affrontent et tentent, en procédant par essais et erreurs, de deviner un mot avec un nombre de lettres déjà fixé pour décrocher une cagnotte minimale de 1 000 euros.. Si les règles du jeu n'ont aucun secret pour vous, vous ignorez certainement qu'il s'agit d'un programme originaire des Etats-Unis.

En effet, Motus est l'adaptation du programme américain Lingo, diffusé de 1987 à 2011. A ses débuts, le jeu a été présenté par Michael Reagan, le fils de l'ancien président américain Ronald Reagan. Lingo a été adapté dans une vingtaine de pays différents. Cependant, seules la France et la Suède ont maintenu le programme jusqu'à présent.

Publicité

Thierry Beccaro, l'incarnation du programme

Depuis son lancement, Motus ne connaît qu'un seul animateur à la tête du programme : Thierry Beccaro. Celui qui a débuté sa carrière chez Radio France était loin de se douter du succès du jeu de France 2 à ses débuts. "C’est incroyable. Seules des Chiffres et des lettres et Questions pour un champion peuvent se targuer d’une telle longévité. C’est d’autant plus inespéré que cette émission, lancée voilà plus de vingt ans, ne devait durer qu’un été. Je suis heureux d’avoir réussi à ancrer ce rendez-vous dans les habitudes quotidiennes de près d’un million de foyers", a-t-il confié au magazine Première en 2011. 

Publicité

Après 29 ans de bons et loyaux services, Thierry Beccaro a annoncé ce lundi 6 mai, dans une interview accordée au Parisien, qu'il quittera la présentation du jeu à la fin de la saison. Il confie qu'il s'agit d'une décision prise il y a un an. "À un moment donné, il faut faire attention à ne pas finir par se ressembler. Je sentais bien que je faisais souvent les mêmes blagues, qu’il était difficile après 29 ans de se renouveler. C’est important de partir avec une émission qui marche", se justifie l'animateur de 62 ans qui voit d'ailleurs en Damien Thévenot, joker de Laurent Bignolas dans Télématin, son potentiel successeur. Après Motus, l'animateur se consacrera davantage à sa carrière sur les planches puisqu'il sera à partir du 6 octobre prochain à l'affiche de la pièce de théâtre Faut que ça change, écrite et mise en scène par Eric Le Roch.