Vaut-il mieux conduire avec les fenêtres baissées ou avec la climatisation en marche pour consommer moins d'essence ? Voici la réponse.  

L'usage de la climatisation entrainerait une plus grande consommation de carburant. De 1 à 7% par an en France, selon des estimations de l'Agence de l'environnement. 

Pour vérifier cette information, une équipe de journalistes du journal télévisé de France 2 a effectué un parcours avec une voiture sans mettre la climatisation puis un autre identique mais cette fois-ci en l'utilisant. 

Ainsi, le journaliste Christophe Petraud a fait le trajet de Montpellier à Narbonne sous 37°C, avec une voiture de taille moyenne, de 110 CV, sans mettre la clim'. Résultat : "la consommation moyenne est de 5,4 litres aux 100km", rapporte francetvinfo.

Publicité
A lire aussi :Conduire sans permis pourrait bientôt ne plus être considéré comme un délit 

L'aérodynamisme perturbé par les fenêtres baissées 

Mais qu'en est-il avec la climatisation ? Et bien, plus surprenant, le résultat est le même : la climatisation réglée à 22°C, 15°C de moins qu'à l'extérieur, a entrainé une consommation identique d'en moyenne 5,4 litres aux 100km. 

"Rouler avec les fenêtres baissées perturbe également l'aérodynamisme du véhicule", et impacte donc également sur la consommation d'essence, selon un expert interrogé par le journal télévisé.

En vidéo sur le même thème : A quoi ressemblera la voiture de demain ? 

mots-clés : Voiture, Essence, Chaleur

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet