Ecouter l'article :

Ce lundi 24 mai, invité de l'émission L'instant de Luxe, Thierry Beccaro est revenu sur son combat contre la dépression. Une lutte qu'il mène depuis de nombreuses années notamment grâce à une boîte de médicaments qu'il porte toujours sur lui.

"La dépression, je n'ai pas attendu d'arrêter Motus pour la connaître". C'est un Thierry Beccaro vulnérable et à la santé fragile qui s'est présenté devant Jordan de Luxe, ce lundi 24 mai. Dans l'émission L'instant de Luxe, diffusée sur Non StopPeople,  l'animateur emblématique de Motus  a révélé souffrir de dépression depuis de nombreuses années. Un combat contre la maladie que celui qui a présenté durant 29 ans le jeu culte de France 2, s'est toujours efforcé de camoufler. "Mon parcours, ma vie personnelle, je passe par des moments de montagnes russes. Très peu de gens le perçoivent parce que j'ai décidé de faire croire aux gens que tout va bien", a-t-il déclaré la voix tremblante à Jordan de Luxe.

"Regardez, c'est une boîte de médicaments dans laquelle il y a de quoi, au cas où j'ai une petite angoisse"

Pourquoi prétendre que tout va bien alors que ce n'est pas le cas ? Parce qu'il "y a des gens qui vont beaucoup moins bien que moi", explique l'ancien animateur de 64 ans. Pour donner le change, Thierry Beccaro confie ne jamais se déplacer sans une boîte de médicaments pour prévenir toute crise d'angoisse. "Vous m'avez demandé de venir avec un objet à la fin de l'émission. Regardez, c'est une boîte de médicaments dans laquelle il y a de quoi, au cas où j'ai une petite angoisse, on se met un petit truc sous la langue. Il y a un truc si j'ai une crise d'allergie. Il y a un truc pour le mal de ventre... J'ai toujours ça dans la poche, au cas où... ".   

 La parole est libératrice, alors Thierry Beccaro a choisi de se montrer tel qu'il est, avec ses failles sur Non Stop People. Selon lui, ses problèmes de santé seraient dû à l'enfance difficile qu'il a vécu, sous les coups de son père. En 2018, l'ancien animateur de Motus  se libérait pour la première fois d'un poids en évoquant, dans son livre, Je suis né à 17 ans, son passé d'enfant battu. Une blessure encore profonde et ancrée en lui comme il le décrie sur l'antenne de Non Stop People. "Voilà ce que j'essaie d'expliquer depuis des années, suite à mon enfance, ce que la maltraitance peut entraîner". En effet, depuis, le présentateur s'est engagé auprès des enfants maltraités et soutien de nombreuses causes portant sur toutes les formes de violence.

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.