Avant de devenir célèbres, de nombreuses stars françaises ont accepté de poser pour des magazines, parfois dans des positions très suggestives. Aujourd'hui, ces stars s'en mordent les doigts. Découvrez toutes les stars embarrassées par leurs photos sexy.
Capture Instagram

Karine Ferri et ses photos dénudées 

Avant de devenir une animatrice phare du groupe TF1, Karine Ferri s'est fait connaître du grand public en participant à la deuxième saison de l'émission de télé-réalité Bachelor, le gentleman célibataire. En 2004, à l'âge de 21 ans, elle finit finaliste de l'émission. Peu après, des photos d'elle dans des poses suggestives, voire topless, font apparition dans la presse. Des clichés dénudés que tout le monde avait oublié jusqu'à récemment. Ce n'est que fin 2018 que les photos de la star ont refait surface dans la presse belge ainsi que sur le plateau de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste. Le 31 octobre 2018, l'animateur diffuse en direct les photos sexy de Karine Ferri. Il n'en fallait pas plus pour que l'animatrice de Danse avec les stars monte au créneau et décide d'attaquer TPMP avec l'appui de TF1.

Publicité

"Le groupe TF1 subit les attaques régulières de Cyril Hanouna et de son équipe au sein de l'émission Touche pas à mon poste. Après avoir attaqué de nombreux programmes du groupe ainsi que ses dirigeants, ses nouvelles cibles sont Danse avec les stars et l'une de ses incarnations, Karine Ferri (...) La présentatrice a adressé un courrier de mise en demeure à la chaîne, la société de production et son animateur pour l'exploitation de ses photos. TF1 et Karine Ferri ont également décidé de saisir le CSA.", affirme le groupe TF1 dans un communiqué. De son côté, Cyril Hanouna nie avoir voulu causer du tort à l'animatrice devenue depuis mère de deux enfants : "Karine Ferri on l'aime beaucoup ici, ses photos ne sont pas scandaleuses et c'est pas nous qui avons sorti les photos, on a relayé l'info", a-t-il affirmé à l'antenne après avoir appris la décision juridique de Karine Ferri.

Publicité

De son côté, l'animatrice s'est exprimée dans le journal Le Parisien sur ces clichés. 

Si j’avais le choix je n’évoquerais plus ce sujet, mais c’est un passage obligé. J’ai fait ces photos il y a dix-huit ans, à l’âge de 18 ans : un âge où l’on est naïf et où l’on fait confiance. Elles ont été vendues à mon insu, sans que je le sache, et se sont retrouvées en Une d’un magazine et ailleurs, comme si j’avais posé pour eux. Ce qui est faux. Jamais je n’aurais fait cela. C’était du vol et de l’abus de confiance. J’ai porté plainte aussitôt. J’ai gagné le procès et en 2004 elles ont été interdites de diffusion. Dix-huit ans plus tard, ces photos ressortent sans autorisation. Pourquoi ? Quelle est l’idée ? On fait de la télé pour ressortir les dossiers de chacun ? Cela a été fait volontairement pour nuire. 

Aux termes de nombreuses auditions, le verdict du procès aura lieu ce 19 avril.