Invitée de Non Stop people ce lundi 8 février, Anny Duperey s'est livrée sur la mort tragique de ses parents alors qu'elle n'avait que 9 ans. Elle a confié avoir tenté de mettre fin à ses jours 4 ans plus tard.
"Je me suis foutue sous une bagnole" : Anny Duperey confie avoir tenté de se suicider à 13 ansAFP

C'est le drame de sa vie.Anny Duperey a perdu brutalement ses deux parents à l'âge de 9 ans. Invitée d'Évelyne Thomas ce lundi 8 février sur Non Stop People, elle s'est confiée sur cet événement traumatique. "Ma petite sœur n'avait que cinq mois quand, un dimanche matin, j'ai retrouvé mes deux parents morts dans la salle de bain, asphyxiés par le monoxyde de carbone", a-t-elle confié avec émotion. Anny Duperey a expliqué avoir d'abord été dans une phase de déni, avant de tomber dans la dépression et de tenter de mettre fin à ses jours à seulement 13 ans. "Il y a eu d'abord une sorte de déni du deuil, un petit peu dépressive, jusqu'à l'âge de 13 ans. À 13 ans, j'ai fait une espèce de simili tentative de suicide en me foutant sous une bagnole qui n'a pas voulue de moi", a-t-elle confié à Évelyne Thomas.

L'actrice d'Une famille formidable a expliqué avoir analysé le mécanisme de deuil vécu par les enfants orphelins. "Je sais, parce que j'ai lu des livres de psychologues que souvent, les enfants qui ont vécu un traumatisme comme ça, qui ont cette culpabilité de 'Eux, ils sont partis, pourquoi pas moi' vérifient d'une certaine manière qu'ils ont le droit d'être sur Terre. Une fois qu'ils vérifient que, là-haut, on ne veut pas d'eux, ils se disent 'bon ben tant pis, je reste en bas'. Et là, généralement, on ne peut pas vous arrêter", a expliqué l'ex-compagne de Bernard Giraudeau. Anny Duperey a mis des années à réellement se confier sur cet épisode dramatique de sa vie.

"Avec ma sœur, on n'a jamais résolu cette histoire"

Elle avait finalement livré un récit émouvant sur son deuil dans Le Voile Noir, un ouvrage autobiographique publié en 1992. "Quand les parents sont défaillants, que ce soit par mort ou pour toute autre raison de misère ou de maltraitance, le pire qui puisse arriver après, c'est qu'on sépare les frères et sœurs. Je l'ai vu avec ma sœur, on n'a jamais vraiment résolu cette histoire", confie l'actrice. Une histoire familiale qui poussera Anny Duperey à s'engager dans l'association SOS Villages d'Enfants. Elle est en effet devenue l'ambassadrice de l'association, qui milite pour que frères et sœurs partagent la même enfance.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.