Le 30 septembre 1955, James Dean trouve la mort au volant de sa Porsche 550 Spyder à l'âge de 24 ans. Depuis, la voiture de l'icône du cinéma américain fait l'objet de folles rumeurs de malédiction...
James Dean : la Porsche de l'acteur est-elle frappée par une malédiction ?© Pacific Coast News/ABACA

Mort de James Dean : cette terrible prémonition

James Dean était aux prémices de sa gloire avant que sa vie ne bascule à tout jamais le 30 septembre 1955, à quelques jours de la sortie du film La Fureur de vivre.  Passionné de bolides et de courses automobiles, l'acteur prend la route avec sa Porsche 550 Spyder pour participer à une compétition à Salinas, au nord de la Californie. Un véhicule que l'acteur affectionnait particulièrement, à tel point qu'il lui a donné le sulfureux surnom de Little Bastard, que l'on pourrait traduire par Sale Gosse. Son mécanicien Rolf Wutherich fait également partie du voyage.

En fin d'après-midi, à un croisement près de la petite ville de Cholame, Donald Turnupseed, un étudiant de 23 ans, arrive en face avec sa Ford Tudor. Ce dernier ne voit pas la Porsche grise de l'acteur et lui coupe la priorité. Malheureusement, les deux voitures se percutent de plein fouet. Rolf Wutherich est projeté hors du véhicule. Il se retrouve au sol, grièvement blessé. James Dean meurt sur le coup, tandis que l'étudiant s'en sort avec quelques hématomes.

Le décès de l'étoile montante du cinéma hollywoodien star a fait l'effet d'une bombe. A travers ses rôles d'écorchés vifs, l'acteur incarnait la jeunesse américaine à la fois rebelle et désoeuvrée. Ses rôles dans A l'est de l'Eden et Géant lui ont d'ailleurs valu deux nominations à l'Oscar du meilleur acteur, et ce, à titre posthume. Parallèlement, sa Porsche fera l'objet de folles rumeurs de malédiction...

Mort de James Dean : cette terrible prémonition© Starstock/Photoshot/ABACA

En 1977, son ami Alec Guinness fait une révélation terrifiante dans le talk-show de Michael Parkinson sur la chaîne britannique BBC. L'interprète mythique d'Obi-Wan Kenobi de la première trilogie de Star Wars confie avoir vu James Dean une semaine avant le drame. Quand ce dernier lui avait présenté sa nouvelle voiture, le comédien a "ressenti quelque chose d'étrange". "Si tu montes dans cette voiture. Tu seras mort la semaine prochaine", lui avait-t-il prévenu. A l'instar d'Alec Guinness, plusieurs de ses proches lui avaient également déconseillé d'acheter la Porsche, jugeant la voiture peu fiable. Ursula Andress, sa petite amie de l'époque, refusait catégoriquement de monter dans le bolide.

Après le drame, le designer George Barris, qui avait customisé la Porsche de l'acteur, décide de racheter l'épave du véhicule dans le but de revendre les pièces détachées encore utilisables. Cependant, il était loin de se douter que la Little Bastard allait provoquer d'autres événement tragiques, forgeant davantage sa réputation de véhicule maudit.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.