Invité ce 23 juin dans l'émission de Michel Drucker "Vivement dimanche", le chanteur français Florent Pagny a fait des révélations très surprenante sur son passé. Pour l'occasion, Planet vous propose de découvrir les secrets de l'artiste.
abacapress

Florent Pagny : de comédien à chanteur à succès

Florent Pagny vient au monde le 6 novembre 1961 à Chalon-sur-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté. Son père, Jean Pagny, est vendeur de vignettes tandis que sa mère Odile est secrétaire. C’est à l’âge de 13 ans qu’il commence à chanter dans les cafés en reprenant les chansons cultes de Michel Sardou ou encore de Luis Mariano.

A 16 ans, il décide d’abandonner l’école avec l’accord de ses parents. Dans la foulée, il part s'installer dans la capitale où il vit un premier temps de petits boulots comme barman ou encore baby-sitter. Parallèlement à ces petits boulots, il suit des cours de théâtre avant d’apprendre les bases du chant classique au conservatoire de Levallois-Perret.

Alors qu’il travaille en tant que barman dans la discothèque Broad dans le quartier des Halles, il se fait repérer par le producteur Dominique Besnehard. En 1980, la future star fait la connaissance de Marceline Lenoir qui devient par la suite son agent. Grâce à cette dernière, il obtient des petits rôles dans de grandes productions telles que L’As des as, Les Surdoués de la première compagnie ou encore La Balance.

Florent Pagny démarre sa carrière de chanteur en 1987 avec son titre N’importe quoi. Le titre produit par le producteur Gérard Louvin connaît un réel succès auprès du public français. S’en suit la chanson Laissez-nous respirer un an plus tard et une reprise du titre Comme d’habitude en 1989.

A partir des années 90, la star enchaîne les albums à succès et devient une référence dans le milieu musical français. Ses albums Merci, Rester vrai, Savoir aimer, Ailleurs land sont certifiés disques d’or et disques de diamant.