Interview. Dans son guide bien-être "Heureuse et en forme" sorti le 6 mai dernier, l'actrice Linda Hardy y partage ses secrets pour mieux vivre à l'aube de ses 50 ans. Un ouvrage dans lequel elle n'hésite pas à parler sans détour de la pré-ménopause dont elle fait face comme 80% des femmes entre 45 et 55 ans.
"Cela permet de réinventer son couple" : Linda Hardy brise le tabou de la pré-ménopause©Marechal Aurore/ABACAabacapress

Linda Hardy se confie sans détour sur la pré-ménopause

Comme de nombreuses femmes avant elle, l'actrice Linda Hardy a décidé de briser le tabou autour de la pré-ménopause et de la ménopause. Dans son ouvrage, Heureuse et en forme sorti le 6 mai dernier aux éditions Solar, la star de 47 ans a décidé de partager les secrets lui permettant de bien vivre avec un guide regroupant plusieurs de ses recettes de cuisine, des exercices de yoga et plus globalement, des techniques permettant de prendre soin de soi.

L'ancienne comédienne de Demain nous appartient a également abordé le sujet de la pré-ménopause, sans tabou puisque pour elle, il s'agit d'un sujet ordinaire au même titre que lorsque les jeunes adolescentes ont leurs premières règles.

"J'en parle naturellement car pour moi ce n'est pas un sujet. On s'en rend compte que ça en est un quand les gens sont surpris de vous voir en parler naturellement. Le fait d'avoir les premiers signes physiques, hormonaux du fait que la femme a cette chance incroyable de procréer, ça ne pose de problèmes à personne. La pré-ménopause fait partie de la vie des femmes de la même manière que d'avoir ses règles ou d’avoir des enfants", nous a-t-elle confié et d'ajouter toujours très positivement : "Je ne suis pas là à me dire que c'est fini, car il y a un temps pour tout".

Je trouve que c’est une deuxième phase de vie sur laquelle il y a beaucoup à apprendre

Si certaines femmes y voient le signe d'une fin brutale de la procréation, d'autres comme Linda Hardy tentent de voir le côté positif de la pré-ménopause. "Je trouve que c'est assez naturel dans la vie des femmes. Cela pourrait être dangereux pour la santé des mamans et des bébés si elles pouvaient avoir des enfants jusqu'à 60 ans. Pour moi cette période, c'est presque une deuxième vie. A l'inverse on acquiert plus de liberté, c'est une période où on a la possibilité de prendre davantage de temps pour soi. Parfois cela permet de réinventer son couple, car c'est important. Je trouve que c’est une deuxième phase de vie sur laquelle il y a beaucoup à apprendre et de bénéfice à en tirer", nous a-t-elle également expliqué.

Découvrez notre offre spéciale Black Friday, jusqu'à -75 % sur votre abonnement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.