Abandonné à la naissance, accidents à répétition et carrière en politique... Les secrets de Vincent Lagaf’Creative Commons
Disparu des radars pendant plusieurs années, l'animateur Vincent Lagaf' avait fait un retour très attendu dans son nouveau jeu télévisé, "Strike" avant l'arrêt du programme. Abandonné à la naissance, accidents à répétition et carrière en politique… Découvrez les secrets de Vincent Lagaf'.
Sommaire

Vincent Lagaf a été abandonné à la naissance 

Vincent Lagaf a été abandonné à la naissance © Creative Commons

Vincent Rouïl, plus connu sous le nom de Vincent Lagaf’, est né le 30 octobre 1959 à Mont-Saint-Aignan, en Seine-Maritime. Ce n’est qu’en 2009 que l’animateur révèle que son vrai prénom était Franck et qu'il avait été rebaptisé Vincent par ses parents adoptifs, sa mère l'ayant abandonné le jour de l’accouchement. A l'époque, le petit Franck alias Vincent reste près d’un an et demi à l’assistance publique avant d’être finalement recueilli par ses parents adoptifs, un ingénieur chimiste et sa femme.

Sur le plateau de Thierry Ardisson, le 21 mai 2016, l’ex-animateur star de TF1 se confiait sur son enfance : “On allait en vacances l’été, je n’ai jamais eu faim, j’ai toujours eu des fringues qui tenaient chaud” explique-t-il face caméra. L’animateur a toutefois tenté de retrouver sa mère biologique : “J'avais besoin de savoir un peu quel était le sang qui me coulait dans les veines. Je voulais savoir pourquoi j'ai atterri à l'assistance publique” avoue-t-il.

Finalement, l’enfant terrible du paf retrouve la trace de sa mère biologique quelques années plus tard : “J'ai un peu cherché, j'ai trouvé assez facilement […] Je l'ai appelée au téléphone j'ai dit "Je suis né le 30 octobre 1959 et je m'appelais Franck." Là, il y a eu un blanc au téléphone et elle m'a dit "Oh mon dieu ! Retrouvons-nous demain à telle heure, à tel endroit”. Après une seule rencontre émouvante avec sa mère biologique, Vincent Lagaf’ ne la reverra plus jamais : “On ne s'est pas revus après, je n'ai pas cherché”.

Pourquoi s'appelle-t-il Lagaf' ?

 Vincent Rouïl, alias Lagaf’ est un nom de scène inspiré du personnage de la célèbre bande dessinée Gaston Lagaffe, créé par l’auteur belge André Franquin. Ce surnom lui est venu le jour où il est devenu animateur... au Club Med. En effet, après un service militaire de deux ans chez les marins-pompiers de Marseille, et un BEP de mécano-dieseliste, il devient GO (gentil organisateur) au Club Med. Et en tant qu’animateur, il ne cessait de faire de nombreuses gaffes. Pour éviter les problèmes de droit avec la célèbre bande dessinée, l’animateur a raccourci le nom de son personnage favori et a ajouté, dans la foulée, une apostrophe à la fin de son pseudonyme. C’est pourquoi aujourd'hui les Français le connaisse principalement sous le nom de Vincent Lagaf’ ou juste Lagaf’.

Vincent Lagaf' a déjà frôlé la mort

Pour son son grand retour sur C8 dans le jeu télévisé, Strike, l’homme de 58 ans s’est confié au Parisien, le 30 mai dernier. L’animateur et humoriste avoue avoir déjà frôlé la mort lors d’une opération chirurgicale : “Il n'y a pas très longtemps, je suis même mort sur un billard. Pendant une opération. Je ne vous en dirai pas plus. Juste que je n'ai pas peur de la mort.”

Ce n’est pas la première fois que l’interprète de Bo le lavabo sort miraculeusement indemne d’un accident. Déjà en 2007, 2009 et 2014, Vincent Lagaf’ avait frôlé la catastrophe. En 2007, il s’était cassé plusieurs côtes, fracturé le bras à la suite d’un accident de jet-ski. Deux ans plus tard, l’animateur est gravement blessé lors d’un accident de quad dans le désert tunisien. Plus récemment en 2014, la star est victime d’un terrible accident de jet-ski. Au cours de la dernière décennie, Vincent Lagaf’ aurait passé plus de temps à l’hôpital que sur les plateaux de télévision !

La femme de Vincent Lagaf' travaille dans l’ombre

La femme de Vincent Lagaf' travaille dans l'ombre© Creative Commons

C’est en 1987 que Vincent Lagaf’ rencontre Véronique dans un cabaret de la butte Montmartre à Paris. Trois ans plus tard, en 1990, le couple devient parent d’un petit garçon prénommé Robin. Après dix ans de vie commune, les deux amoureux finissent par se passer la bague au doigt en juillet 1995.

Pendant que l’animateur présente ses émissions de divertissement et amuse la France entière, Véronique, travaille dans l’ombre de son mari et veille sur ses activités. En 2013, Véronique avouait au Parisien le fonctionnement singulier de leur couple : “C'est un pacte tacite entre nous : Vincent est sur le devant de la scène, moi je m'occupe du reste. Gérer le quotidien l'embête et il sait que je m'en charge" expliquait-elle.

Vincent Lagaf' a fait de la chanson et du théâtre

Vincent Lagaf' a fait de la chanson et du théâtre© Creative Commons

Si vous êtes un vrai fan de Vincent Lagaf’, vous savez sans doute que l’animateur de 58 ans n’a pas toujours fait de la télévision. En effet, bien avant d’être connu dans son émission à succès Le Bigdil ou encore Crésus, Vincent Lagaf’ s’est essayé à la chanson et au théâtre. C’est en 1986 qu’il rencontre son futur producteur, Hervé Hubert à Vittel lors du dernier spectacle de l’humoriste Thierry Le Luron. Après avoir été révélé dans l’émission de télévision La Classe sur FR3, en 1987, il effectue sa première scène au Théâtre d’Edgar à Paris. Il sort dans la foulée, son premier single Bo le lavabo en 1990. Il enchaîne avec son second single La Zoubida. Avec ce tube, Vincent Lagaf’ finit même premier au top 50 pendant près de 11 semaines.

Jusqu’en 1994, ses spectacles Lagaf’ au théâtre du Gymnase et Lagaf’ en chansons, remportent un franc succès auprès du public français. Un an plus tard, il tient le rôle principal dans la pièce Le Surbook de Danielle-François Ryan et Jean-François Champion, au théâtre de la Michodière.

En 2007, Vincent Lagaf’ annonce son retour sur scène dans une pièce de théâtre intitulée Attache-moi au radiateur mais un grave accident de jet-ski l’empêche finalement de monter sur scène.

Vincent Lagaf' s’est lancé en politique

 

C’est en janvier 2014 que Vincent Lagaf’ a sauté le pas en politique. L’ex-animateur du Bigdil s’est présenté sur la liste d’opposition (sans étiquette) aux élections municipales de Cavalaire-sur-Mer dans le Var. Déjà en 2008, l’animateur avait soutenu le maire UMP Annick Napoléon, sans apparaître sur sa liste. Cinq ans plus tard, Vincent Lagaf’ ose finalement se présenter sur la liste des municipales. L’homme de 54 ans à l’époque, aurait été motivé par l’arrêt d’une compétition de jet-ski “Jet Cup”. De plus, il aurait aimé proposer des animations et des activités dans sa ville côtière : “J'ai envie de proposer des idées en matière d'animations et d'événements. Mais il ne s'agit en aucun cas d'une reconversion dans la politique. Je fais ça par passion et amour de Cavalaire, où je vis dix mois par an” expliquait-il à Var matin.

Vincent Lagaf' est passionné de sports

Avant d’être animateur, Vincent Lagaf’ est avant tout un passionné de sports mécaniques et de jet-ski. Il aurait avoué être en  possession de plusieurs buggys (des véhicules léger tout-terrain à deux places) ainsi que cinq voitures Aston Martin V12 Vantage. L’animateur est également un casse-cou puisqu’il participe à de nombreuses reprises à des compétitions sportives telles que Les Cavalaire Jet Games.

Dans les années 2000, il franchit même en jet-ski le Cap Horn (un cap situé à l’extrémité sud de l’archipel de la Terre de Feu, au Chili) en compagnie de l’ancien skieur Luc Alphand et de l’animateur Alexandre Debanne. Après son accident de jet-ski, en 2007, Vincent Lagaf’ participe tout de même à La Transfennic, un raid en quad dans le désert tunisien puis à la Tranvalquad, un salon mondial du quad en Savoie.