Élodie (Koh-Lanta) : qui est l'aventurière et chanteuse belge de la saison ?

L’aventure s’accélère ce soir aux Philippines. Ce mardi 14 mars est diffusé le quatrième épisode de Koh-Lanta, Le feu sacré avec Denis Brogniart sur TF1. Après 10 jours de survie, les deux tribus de candidats menées par Nicolas et Helena vont vivre un incroyable bouleversement.

Comme annoncé la semaine dernière à la fin de l’épisode, les aventuriers vont disputer une épreuve individuelle à élimination directe, où ils devront faire du feu le plus rapidement possible. Le premier à réussir le défi remportera le talisman, synonyme de protection. Malheur au dernier ou à la dernière des naufragés qui échouera et sera évincé(e) du jeu d'aventures.

Élodie (Koh-Lanta) : son rêve d’être cantatrice brisé par la maladie

Parmi les aventuriers encore en course sur Koh-Lanta, Élodie est bien déterminée à montrer de quel bois elle se chauffe pour sauver sa place dans le jeu. À 35 ans, elle vient de Belgique où elle travaille comme responsable marketing et communication d’une entreprise de jeux de société. "Je suis payé pour jouer", plaisante-t-elle dans son portrait.

Pourtant, la sublime Belge se destinait à une autre voie de carrière : celle de la musique. "Mon rêve dans la vie, c’était d’être chanteuse d’opéra", explique celle qui a connu des soucis de santé à 23 ans. Alors qu’on lui décèle des polypes, Élodie change de registre et se tourne alors vers le rock, bien qu’elle doive ne plus chanter pour préserver sa voix. "Le chant représente une thérapie pour moi au quotidien et je suis la plus heureuse du monde".

Élodie : malchanceuse au tirage au sort et en danger dans sa tribu  

Avec sa personnalité, Élodie a déjà marqué les esprits auprès des fans de Koh-Lanta depuis plusieurs semaines de diffusion. "Pétillante, déterminée et haut perchée" de son propre aveu, la rivale d’Helena reconnaît être aussi "maladroite". À l’image du dernier épisode où la trentenaire a renversé les poissons à cuire dans le feu, mais également écrasé le pied de Martin lors d’un entraînement avec la tribu rouge pour l’épreuve de confort.

Vidéo du jour

Malgré les obstacles, Élodie compte aller le plus loin dans l’aventure. "J’ai envie que Koh-Lanta soit mon terrain de jeu à moi", assurait-elle à l’écran. Pourtant, ce terrain grandeur nature est semé d’embuches et la candidate a bien appris à ses dépens. Malheureuse au tirage au sort où elle a tiré la boule noire à 3 reprises (sur 5 tirages depuis le début du jeu), la Belge a vu rouge lorsqu’elle s’est sentie d’être éliminée par les Tinago (sa tribu). Va-t-elle conjurer le mauvais sort et sauver sa place ce soir à Koh-Lanta ? Découvrez son portrait en images dans notre diaporama.

Élodie (Koh-Lanta) est l'une des candidates de la saison 2023

1/10
Voir cette publication sur Instagram

Élodie Migeal a postulé depuis six ans pour participer à Koh-Lanta. Une obstination qui a porté ses fruits pour cette responsable marketing d’une entreprise de jeux de société.

Élodie (Koh-Lanta) : une sublime trentenaire qui donne de la voix

2/10
Voir cette publication sur Instagram

En parallèle à son métier de responsable, la jeune Belge de 35 ans est une grande passionnée de musique qui rêvait d'être chanteuse d'opéra.

Élodie (Koh-Lanta) prend la pose avec Denis Brogniart

3/10
Voir cette publication sur Instagram

Lors d'un week-end en février dernier à Paris, l'aventurière belge a retrouvé le célèbre animateur du jeu d'aventures, ainsi que la productrice Alexia Laroche-Joubert et ses autres compagnons d'aventure, comme en témoignent la série de photos sur Instagram. 

Voir la suite du diaporama