NUANCES Dans la nuit du 7 au 8 janvier 2018, se tiendra la 75ᵉ cérémonie des Golden Globes. Particularité : le tapis rouge devrait revêtir cette année une teinte nettement plus sombre. 

La saison des récompenses est ouverte ! Le 7 janvier prochain à 20 heures (le 8 à 2 heures du matin heure française), aura lieu la 75ᵉ cérémonie des Golden Globes à Los Angeles. Au programme : un parterre de célébrités - nommées ou non – venues en masse représenter les films et séries dans lesquels elles ont joué l'an passé. De fait, si des films et des séries à l'instar de La Forme de l'eau, de Lady Bird ou encore de The Crown mènent les nominations, cette 75ᵉ édition devrait se démarquer à plus d'un titre. Notamment un !

Dénoncer les harcèlement sexuel à Hollywood

Afin de dénoncer le harcèlement et les agressions sexuelles dans le milieu du cinéma, les stars (hommes et femmes confondus) ont symboliquement souhaité se vêtir de noir. Si les femmes ont d'abord pris cette initiative à l'instar de Diane Kruger, de Meryl Streep, de Jessica Chastain, ou encore de Nicole Kidman – lesquelles sont toutes déjà particulièrement investies dans la lutte contre le harcèlement et l'égalité hommes/femmes - des hommes tels que Armie Hammer, Dwayne Johnson, ou Tom Hiddleston ont, eux aussi, affirmé qu'ils porteraient du noir à cette occasion.

"Traiter les femmes comme des êtres humains"

Au travers de cet acte, c'est toute l'industrie télévisuelle et cinématographique qui s'attelle à dénoncer "des hommes tout-puissants". Un mouvement qui fait suite au scandal Harwey Weinstein accusé il y a quelques mois de multiples agressions sexuelles à l'encontre d'actrices principalement. Depuis d'autres grands noms de cette industrie ont également été épinglés pour leurs actes. C'est le cas de Kevin Spacey ou encore de Dustin Hoffman.

Publicité
Au final, il est avant tout question de briser cette loi du silence de manière définitive mais surtout de marquer le coup, en solidarité notamment avec le mouvement #MeToo apparu sur les réseaux sociaux. Du noir pour frôler le tapis rouge au lieu des paillettes habituelles, c'est là toute l'ambition de cette édition 2018. Le but "traiter les femmes comme des êtres humains à part entière et pas des objets", explique Jennifer Siebel Newsom, présidente et fondatrice de l’association The Representation Project à LCI.

En vidéo - Golden Globes : toutes en noir en soutien aux victimes de harcèlement sexuel

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité