Eglise : le cardinal O’Brien avoue un "comportement sexuel" déplacéAFP
Le cardinal britannique Keith O’Brien a récemment reconnu avoir eu des gestes sexuels déplacés à l'égard de prêtres. Il a démissionné de son poste d’archevêque ce lundi.

© AFP

Il s’est confessé. Alors que le journal d’outre-Manche, The Observer a publié le 24 février dernier un article dans lequel trois prêtres et un ancien curé accusaient le cardinal O’Brien d’avoir eu des "comportements indécents" à leur égard à partir des années 1980, ce dernier vient de reconnaître les faits. Après avoir nié ces allégations dans un premier temps, le religieux a en effet avoué. "Au début, je les ai contestées en raison de leur caractère anonyme et imprécis. Cependant, je souhaite saisir cette occasion pour reconnaître que mon comportement sexuel a été parfois en deçà des standards qu’on attendait d’un prête, d’un archevêque et d’un cardinal", a-t-il ainsi déclaré avant de s’excuser : "A ceux que j’ai offensés, je présente mes excuses et demande pardon".

Publicité
Publicité

Une soirée arrosée qui tourne mal
L’un des prêtes qui s’est plaint des agissements du cardinal Keith O’Brien a rapporté avoir été victime d’attentions non désirées de sa part lors d’une soirée très arrosée. Un autre plaignant a, quant à lui, rapporté qu’il profitait des prières nocturnes pour se livrer à des gestes déplacés. Suite à ces révélations et à ses confessions, le cardinal britannique a décidé de démissionner de son poste d’archevêque de Saint Andrews d’Edimbourg en Ecosse. Il a par ailleurs tiré un trait sur le conclave et ne participera donc pas à l’élection du successeur du pape Benoît XVI qui a pris sa retraite vendredi dernier.