Le cumul de la retraite et d'une activité BNC est possible sous certaines conditions. Celles-ci vont déterminer le type de cumul possible et avoir un impact sur l'impôt du contribuable.
©iStockIstock

Retraite et BNC : le cumul total

On distingue deux types de cumul d'un emploi et d'une retraite : le cumul partiel et le cumul total. Pour cumuler son activité BNC et sa retraite sans limitation, il faut remplir deux conditions :

- Bénéficier d'une retraite à taux plein : pour cela, il faut avoir l'âge légal de départ à la retraite ou l'âge nécessaire au taux plein, tout en ayant une durée d'assurance suffisante pour profiter d'une pension à taux plein.

Publicité

- Avoir liquidé ses pensions personnelles : toutes les pensions pour lesquelles l'âge du taux plein est atteint doivent être liquidées pour cumuler sans limitation. Il s'agira aussi bien de la retraite de base que de la complémentaire, ainsi que des pensions françaises et étrangères.

Publicité

Retraite et activité libérale : le cumul partiel

Si le retraité ne remplit pas ces deux conditions, il pourra opter pour un cumul partiel. Dans le cadre du calcul de l'impôt, le contribuable ne pourra toutefois pas avoir des revenus qui dépassent un certain plafond. Le cumul partiel sera possible dans la limite de 19 614€ de revenus tirés d'une activité commerciale, artisanale ou industrielle en 2017 (jusqu'à 39 228€ dans certaines zones d'activités). Dans le cadre d'une activité libérale, ce plafond était de 39 228€ en 2017. Si les revenus du travailleur retraité dépassent le plafond autorisé, la pension de retraite est alors diminuée à hauteur du dépassement.