Le quotient familial est un dispositif qui a pour objectif de plafonner l'avantage fiscal dont peuvent bénéficier les foyers en fonction du nombre de personnes à charge. En d'autres termes, il permet de plafonner la réduction d'impôt à laquelle peuvent prétendre les personnes imposables.

Le quotient familial, c’est quoi ?

Le quotient familial est un terme désignant le nombre de parts affectées à un foyer fiscal. Il permet de calculer le montant de l'impôt sur le revenu d'un foyer et d'adapter son montant en fonction des charges familiales. Concrètement, l'administration fiscale considère qu'un couple sans enfant a une charge familiale inférieure au même couple avec des enfants. Raison pour laquelle une réduction d'impôt est accordée à ce dernier foyer. Le quotient familial est calculé grâce au revenu net imposable du foyer et au nombre de parts qui le composent.

Les plafonds du quotient familial

Publicité
Le quotient familial dépend de la situation familiale et du nombre de personnes à charge. À titre d'exemple, une personne vivant seule a droit à 1 part, tandis qu'un couple marié ou pacsé bénéficie de 2 parts. Les deux premiers enfants sont comptés comme une demi-part, alors que les enfants qui suivent (tout comme les enfants handicapés) permettent de profiter d'une part entière supplémentaire. Le plafonnement du quotient familial a pour objectif de limiter la réduction d'impôt accordée au foyer. Pour 2018, le plafond est de :

1527€ pour une demi-part supplémentaire

764€ pour un quart de part

3 602€ pour la demi-part d'une personne seule ayant élevé un enfant pendant 5 ans au minimum

4 755€ pour les personnes veuves ayant des enfants à charge

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet