Tous les mois, un nombre considérable de Français sont ponctionnés pour permettre le remboursement de la dette sociale. A l'origine celui-ci devait s'arrêter... Mais Emmanuel Macron en a décidé autrement.
Impôts : combien va vous coûter le prolongement de la CRDS ?Istock

Attendez-vous à perdre des milliers d'euros. Le coronavirus Covid-19, qui frappe la France depuis déjà plusieurs mois, risque de peser sur l'économie – et donc sur vos finances – pendant des années alerte Capital. C'est la conséquence mécanique des dépenses engagées par le chef de l’État et son équipe gouvernementale d'alors afin de soutenir l'activité et la consommation des ménages, explique le magazine de référence en économie.Hélas, parce que les caisses de l’État ne sont pas sans fond, le pouvoir a du réfléchir au financement d'un tel effort. De toutes les solutions qu'il lui était possible de choisir – une large majorité des Françaises et des Français se sont exprimés en faveur d'une plus large contribution des plus aisés, note Ouest-France –, le gouvernement a tranché en faveur de la prolongation de la CRDS.

La CRDS, ou contribution au remboursement de la dette sociale, est un prélèvement qui grève chaque mois les ressources de tous les travailleurs hexagonaux, explique Capital. Comme la contribution sociale généralisée (CSG), elle est "prélevée sur les revenus d'activité (notamment les salaires) et de remplacement", précise le site du service public. Pour rappel, les revenus de remplacement correspondent à toutes les indemnités perçues en lieu et place du salaire (chômage, arrêt maladie, etc). L'une comme l'autre "s'appliquent également aux revenus du patrimoine et du capital, avec cependant quelques exceptions".

Pourquoi allez-vous payer plus cher que prévu ?

C'est cette taxe-là qui devrait désormais vous coûter plus cher, indique Capital. Non pas parce que son montant sera augmenté, mais bien parce que, en pratique, il faudra la payer autrement plus longtemps que prévu.

Dans le détail, chaque travailleur et chaque travailleuse y consacre 0,5% de son salaire par mois. L'argent récupéré est immédiatement fléché vers la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades), laquelle devait être intégralement remboursée en 2024. Ce ne sera finalement pas le cas.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.