Vous avez peut-être été victimes d'une cyber-attaque. Fin juin, les comptes fiscaux de milliers de contribuables ont en effet été hackés et les déclarations d'impôts modifiées. C'est ce qu'a annoncé Bercy ce mardi 20 août 2019 via un communiqué.
IllustrationIstock

Plus de 2 000 dossiers de contribuables trafiquées. C’est "une vague inhabituelle de renouvellement de mots de passe de plusieurs espaces particuliers sur impots.gouv.fr" qui a alerté la Direction générale des finances publiques (DGFiP). D’après Le Canard enchaîné (à paraître ce mercredi 21 août) qui révèle ce dossier épineux, les pirates ont majoritairement ajouté des crédits et réductions d'impôts aux déclarations de leurs victimes : achats de chaudières, de doubles vitrages ou de volets isolants. Leurs coordonnées bancaires ont également été remplacées par d'autres, entièrement fictives.

"Il ne s'agissait pas d'une volonté de se faire de l'argent car "chez nous il n'y a rien à voler", explique un agent de la DGFiP.

Cela était-il alors une mise en garde des pirates informatique pour prouver qu’il était simple de manipuler le fisc français ?

Impôts : les boîtes mails des contribuables piratées

Le stratagème utilisé est en effet quasi enfantin. Les malfaiteurs n'ont pas directement piraté le site des impôts, mais les comptes email de leurs victimes. Ils en ont simplement pris possession afin de pouvoir s’immiscer dans le système. Comme tout contribuable ayant perdu son identifiant fiscal à 13 chiffres, ils ont demandé à ce que celui-ci soit renvoyer par mail. Ils ont ensuite modifié le mot de passe servant à se connecter à l’"espace particulier" et aux services en ligne associés des impôts.

La direction des impôts estime ainsi être une "victime collatérale" du piratage de boîtes mail mal protégées par des mots de passe trop simples.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : Impôts : cette escroquerie peut vider votre compte en banque

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.